Achat ou location d'un immeuble à usage professionnel : avantages et inconvénients.

La croissance consiste à grandir Entreprise en pleine croissance Crédit professionnel – 21 février 2022

En tant qu'entrepreneur, vous avez besoin d’un espace adapté pour développer votre activité. Vaut-il mieux acheter ou louer cet espace ? Chaque solution a ses avantages et ses inconvénients. Nous les avons répertoriés pour vous. 

Louer un bâtiment à usage professionnel? 

bedrijfspand kopen of huren
Vaut-il mieux acheter ou louer cet espace ? Chaque solution a ses avantages et ses inconvénients. 

1. Flexibilité, dans les limites de votre bail.

Vous ne savez pas ce que vous réserve l'avenir. Vos affaires peuvent, à votre grande surprise, décoller en flèche. Mais elles peuvent aussi  connaître un passage à vide. Vous aurez peut-être besoin d’un crédit-pont pour faire la passerelle pendant quelque temps. Vous aurez peut-être envie de tester différents lieux d'activité. Et de vous lancer en prenant le moins de risques possible. Si vous décidez de louer un bâtiment, vous n’êtes en principe lié que par la durée du bail. 

2. Pas de mauvaise surprise au niveau des coûts.

Avantage principal de la location : pas besoin de prévoir un budget supplémentaire pour des frais imprévus, tels que le remplacement du chauffe-eau, une intervention urgente pour cause de fuite ou le renouvellement des châssis. Si vous êtes locataire de vos locaux professionnels, vous n'avez pas à prendre en charge ce type de frais : réparations et remplacements doivent être effectués par le propriétaire. Une chance pour vous, car en tant que jeune entrepreneur, ce ne sont pas les frais qui manquent. 

3. Moins de risques, mais aussi moins d’avantages.

En louant votre bâtiment professionnel, vous prenez moins de risques. Mais en prenant moins de risques, vous plombez aussi votre croissance. Et voilà du même coup dévoilé l'avantage que représente l'achat de votre propre bâtiment professionnel. Au bout du compte, vous aurez simplement payé vos locaux professionnels, sans plus. Vous pouvez heureusement tout de même déduire une partie de votre loyer comme charges professionnelles.

Acheter un bâtiment à usage professionnel ? 

1. Sécurité avant tout

Louer dans un premier temps, histoire de vérifier si le marché est mûr pour votre produit ou service, c’est une chose. Mais n'oubliez pas que le propriétaire peut résilier votre bail à tout moment. Et si vos affaires marchent bien, il est préférable d'éviter les mauvaises surprises. Quid si le bâtiment est tout à coup vendu et que le nouveau propriétaire a de tout autres projets en tête ? En achetant, vous êtes certain de pouvoir poursuivre votre activité aussi longtemps que vous le souhaitez. 

2. Totale liberté quant à l'aménagement de votre espace professionnel.

Vous voulez modifier l'agencement de la salle d'attente ? Construire une extension ? Repeindre les cabines d'essayage dans la couleur tendance de la saison ? Ou ajouter carrément un étage pour y installer la comptabilité ? Si le bâtiment vous appartient, vous ne devez demander aucune autorisation au propriétaire.  

3. Avantage fiscal à la clé

Votre chiffre d'affaires est (très) élevé ? Les frais sont dans ce cas bienvenus pour vous permettre de payer moins d’impôts. Vous souhaitez acquérir un espace professionnel ? Vous pouvez alors déduire divers frais, tels que le bâtiment lui-même, en tant que bien immobilier, le précompte immobilier et les intérêts de votre crédit professionnel. Mais aussi les frais d'entretien et de réparations. Transformez-les en avantage fiscal !

Si vous penchez plutôt pour l'achat, notre crédit professionnel peut vous intéresser. Consultez ici notre check-list. 

À lire également : 

Acheter ou rénover un bâtiment à usage professionnel : check !

 

Conseils et questions sur nos produits

Contactez votre Agent bancaire AXA

Plus d'articles à ce sujet

Comment, en tant qu'entrepreneur, gérer la hausse des prix de l'énergie ?

La crise actuelle de l'énergie ne pèse pas uniquement sur le portefeuille des ménages, elle impacte également celui des entreprises. Les prix de l'énergie ont explosé ces derniers mois et, en votre qualité d'entrepreneur, il ne vous est pas toujours possible de répercuter intégralement cette hausse sur vos clients. Cela engendre donc une érosion de vos marges bénéficiaires. Grâce à certains investissements économiseurs d'énergie ou vous permettant de produire votre propre énergie, vous pouvez réduire l'impact de la hausse des prix de l'énergie sur votre entreprise, voire en tirer carrément profit.

Plus d'infos

Déductibilité des voitures de société : les émissions de CO2 déterminent l'avantage fiscal

L’un des éléments que vous devez absolument prendre en compte lors de l'achat d'une voiture de société, outre le budget que vous souhaitez ou pouvez consacrer à cet achat bien entendu, c’est la déductibilité fiscale. Et là, le critère déterminant ce sont les émissions de CO2. Dans ce blog, vous en découvrirez plus sur la manière de déterminer le pourcentage de déduction de votre flotte.

Plus d'infos

Nouvelle voiture de société : emprunt, leasing ou renting ?

Vous êtes sur le point d'investir dans une nouvelle voiture de société. Vous avez déterminé votre budget et calculé la déductibilité fiscale, mais une question cruciale subsiste : comment payer cette nouvelle voiture de société ou camionnette ? Vaut-il mieux utiliser les liquidités disponibles dans l'entreprise, souscrire un emprunt ou recourir au leasing ou au renting pour financer ce nouveau véhicule de société ? Quelle est la différence entre ces trois options ? Découvrez-le dans ce blog.

Plus d'infos

Vous souhaitez acheter une nouvelle voiture de société ? Voici comment déterminer votre budget !

Il est temps de remplacer votre voiture de société ? Vous avez besoin d'une plus grande ou d’une seconde camionnette pour votre activité ? Ou vous souhaitez peut-être proposer une voiture de société à vos collaborateurs ? Pour acquérir un nouveau véhicule de société, il est préférable de déterminer votre budget à l'avance. Mais comment faire ? Découvrez dans ce blog le montant que vous pouvez consacrer à une nouvelle voiture de société.

Plus d'infos

Déterminer le prix de reprise d'une entreprise : la méthode DCF expliquée (avec des exemples)

Vous envisagez d'acheter ou de vendre des actions d'une SA ou d'une SRL ? Il est dès lors important de se faire une idée précise de la valeur de l'entreprise. Naturellement, vous pouvez confier cette évaluation à un spécialiste en la matière, mais vous pouvez aussi essayer de la faire vous-même. La méthode DCF (discounted cash flow) est considérée comme la méthode d'évaluation la plus intéressante pour déterminer la valeur d'une entreprise, et ce, en raison de son approche globale. Comment fonctionne-t-elle ? Nous vous l'expliquons en 5 étapes.

Plus d'infos