Acheter une voiture d'occasion : conseils et points d'attention importants

Jeunes Voiture Budget – 12 juin 2017

Vous voulez acheter votre première voiture ? Vous voulez acheter une voiture d'occasion ? Gardez la tête froide, sinon vous risquez d'acheter un chat à quatre roues dans un sac. Vous trouverez ci-dessous quelques conseils importants lors de l'achat d'une voiture d'occasion. La liste est conséquente, mais elle en vaut la peine. Imprimez-la et emportez-la avec vous lors de votre quête de votre première Porsche ou Ferrari.

Acheter une voiture d'occasion auprès d'un particulier ou d'un vendeur professionnel ?

acheter une voiture d'occasion
Chez AXA Banque, vous pouvez financer jusqu'à 110 % de la valeur de votre voiture d'occasion, à condition que celle-ci aie entre 2 et 5 ans.
  • Vous envisagez d'acheter une voiture d'occasion auprès d'un particulier ? Achetez votre voiture auprès d'un particulier que vous connaissez, vous aurez ainsi des informations fiables sur l'état du véhicule et son historique. Le prix sera également plus bas que chez un vendeur professionnel. Mais généralement, vous achetez la voiture d'occasion dans l'état où elle se trouve, à savoir avec des pneus usés, par exemple. Il n'est pas simple de se retourner sur un vendeur particulier lorsqu'il s'avère par la suite qu'il y a un vice caché.
  • Si vous achetez une voiture d'occasion auprès d'un vendeur professionnel de voitures d'occasion, le véhicule doit être en principe techniquement en ordre : le vendeur doit d'ailleurs vous donner une garantie d'au moins un an. Mais vous ne savez pas comment le propriétaire précédent à traité le véhicule. Comment a-t-il roulé ? Prudemment ou de manière agressive ? Le véhicule a-t-il été bien entretenu ? Se trouvait-il à l'abri dans un garage ? N'y a-t-il pas de vice caché ? Au final : vous payez généralement plus cher chez un vendeur officiel.

Acheter une voiture d'occasion en ligne : soyez attentif

Il est facile d'acheter une voiture d'occasion adéquate en ligne sur de nombreux sites pour voitures. Toutefois, soyez attentif : certains sites semblent fiables, mais les apparences peuvent être trompeuses.

Ne payez jamais un euro tant que vous n'avez pas vu le véhicule. Certains vendeurs vous demandent de l'argent à l'avance pour importer un véhicule. N'accédez jamais à cette demande. Allez toujours voir le véhicule sur place, si possible avec quelqu'un qui s'y connait en voitures (sauf si vous êtes un expert en mécanique vous-même, naturellement).

Vous pensez avoir trouvé votre voiture d'occasion ? Voici la check-list !

L'extérieur

  • Contrôlez toujours le véhicule à la lumière du jour et par beau temps. Il est plus difficile de voir les éraflures et les bosses lorsqu'il est couvert de gouttes de pluie.
  • Est-ce que le véhicule est sale ? La poussière et la boue sont des signaux d'alertes : elles peuvent masquer toutes sortes de dégâts.
  • Soyez très attentif aux endroits sensibles à la rouille : passages de roue, seuils de portière, châssis de fenêtre, bords du capot moteur et du coffre.
  • Vérifiez si la laque ne présente pas de boursoufflures ou d'éraflures profondes. Vérifiez la différence de couleur dans la peinture : si une voiture a été repeinte après un dommage, l'élément spécifique est parfois plus clair ou plus foncé.
  • Vérifiez les pneus : si l'usure est irrégulière, il y a peut-être un problème avec les amortisseurs ou la géométrie des roues, ou la pression des pneus est pour le moins trop faible. La profondeur de profil doit être de minimum 1,6 millimètres sur toute la bande de roulement.
  • Tirez et poussez sur les roues : avoir du jeu n'est pas bon signe.
  • Testez les amortisseurs en appuyant de tout votre poids vers le bas sur les quatre coins du véhicule. Dès que vous lâchez la pression, la carrosserie doit s'arrêter après un ou deux balancements. Dans le cas contraire, les amortisseurs sont usés.

Le châssis

  • Vérifiez s'il n'y a pas de rouille sur le seuil et le dessous de la plaque de fond et s'il n'y a pas de traces de réparation.
  • Vérifiez l'état et la fixation de l'échappement et du catalyseur : vérifiez s'il n'y a pas de rouille et si tout est encore bien fixé.
  • Vérifiez s'il n'y a pas de trace de fuite d'huile, de carburant ou d'eau.
  • Inspectez les joints.

L'intérieur

  • Contrôlez l'état général de l'intérieur : le revêtement est-il toujours en bon état ou est-il plutôt usé ?
  • Vérifiez le caoutchouc des pédales : sont-elles usées ou au contraire toutes neuves et donc remplacées récemment ? La voiture a donc été fortement sollicitée.
  • Regardez sous les tapis de sol s'il n'y a pas d'humidité : cela peut causer de la rouille.
  • Vérifiez si toutes les fonctions électriques fonctionnent : clignotants, feux de stop, système d'alarme, essuie-glaces, vitres électriques, dégivrage de lunette arrière, climatisation, etc.
  • Enfoncez la pédale de frein pendant 20 secondes. La pression doit être constante, sinon il peut y avoir une fuite dans le circuit hydraulique.
  • Tournez le volant : les roues doivent suivre le mouvement du volant en un mouvement fluide.
  • Vérifiez si les poignées des portières fonctionnent bien.

Coffre et équipement de sécurité

  • Vérifiez l'état du revêtement et de la laque à l'intérieur du coffre. Vérifiez s'il y a de l'humidité.
  • Ouvrez et fermez le coffre : ceci doit se faire de manière fluide.
  • Vérifiez si la roue de secours est en bon état et a une pression correcte.
  • Vérifiez l'état du cric, de l'outillage et des dispositions légales : triangle de signalisation, gilet de sécurité réfléchissant, trousse de secours. 

Sous le capot du moteur

  • Vérifiez si le numéro de moteur et de châssis correspondent avec ce qui est inscrit sur le certificat d'immatriculation.
  • Un moteur trop propre est suspicieux, tout comme un moteur trop sale.
  • Vérifiez tous les liquides : liquide des freins, du lave-glace, etc. Les tuyaux doivent être souples et ne pas présenter de fissures.
  • Dévissez le bouchon d'huile et regardez s'il y a de la mousse. Si c'est le cas, il y a peut-être une fissure dans le bloc moteur : le liquide de refroidissement s'est mélangé avec l'huile.
  • La courroie du ventilateur doit être bien tendue et en parfait état.
  • La batterie ne peut pas avoir plus de quatre ans. Voyez-vous de la mousse blanchâtre sur les pôles ? Si oui, elle doit être remplacée.
  • Les câbles fissurés peuvent provoquer une perte de courant et éventuellement causer des problèmes de démarrage.
  • Le réservoir du liquide de refroidissement ne peut pas contenir de traces de rouille ni de sédiments huileux, car cela peut indiquer des problèmes de moteur. 

Démarrer et roulez !

  • Demandez à pouvoir faire un essai sur la route pendant une demi-heure et prenez vous-même le volant. Optez pour un trajet aussi varié que possible : des lignes droites, des virages serrés, des pentes, des ruelles, etc. Variez votre vitesse.
  • Vérifiez si le moteur est froid. Lorsque vous voulez faire un essai et que le véhicule démarre, vous voulez vous assurer que la voiture démarre aussi bien lorsque le moteur est froid. Vérifiez l'échappement : une fumée bleue indique souvent une grande consommation d'huile.
  • Vérifiez l'embrayage à l'arrêt : serrez le frein à main, passez la deuxième vitesse et relâchez lentement la pédale d'embrayage. Le moteur doit quasi instantanément tirer et avoir tendance à caler. Dans le cas contraire, l'embrayage a connu de meilleurs jours.
  • Éteignez la radio lors de l'essai, ainsi vous remarquerez plus vite les bruits insolites.
  • Vous ressentez une vibration dans le volant lors de la conduite ? Les roues ne sont pas équilibrées.
  • Roulez à 50 km/h et tenez le volant librement dans vos mains. Ensuite, enfoncez la pédale de frein de toutes vos forces (veillez à ce qu’il n’y ait pas de voiture derrière vous). Si le volant tire vers la gauche ou la droite, ce n'est pas bon signe.
  • Faites le test de la pente. Tirez le frein à main : la voiture doit rester immobile.
  • Faites attention au comportement de la suspension lorsque vous prenez une route en mauvaise état. Le véhicule a-t-il tendance à sautiller ou à balancer ? Si oui, les amortisseurs doivent être remplacés.
  • Changez régulièrement de vitesse. Le levier doit changer de vitesse de manière fluide, tout en présentant un peu de résistance.
  • Lorsque vous relâchez la pédale d'accélération, le véhicule doit ralentir doucement et sans chocs.

Emprunter pour votre nouveau rêve sur roues ?

Vous voulez acheter une voiture d'occasion et souhaitez pour ce faire contracter un emprunt ? Chez AXA Banque, vous pouvez financer jusqu'à 110 % de la valeur de votre voiture d'occasion, à condition que celle-ci aie entre 2 et 5 ans. Ainsi, vous avez un budget supplémentaire pour l'assurance ou cet incroyable système audio. Vérifiez tout !

Conseils et questions sur nos produits

Contactez votre Agent bancaire AXA

AXA utilise des cookies pour faciliter la visite du site Internet. Plus d'infos

Autoriser les cookies