Connaissiez-vous déjà les changements fiscaux de 2021 pour les entrepreneurs ?

Entreprendre et réussir Fiscalité Actualités – 26 mars 2021

La réforme de l'impôt sur les sociétés, comme prévu dans l’ "Accord d'été" conclu en 2017, entre sa dernière phase. Cette phase comprend à nouveau une série de mesures, comme la réduction des taux. Un aperçu des mesures les plus importantes dans cet article.

Réduction tarifaire et suppression de la contribution de crise

changements fiscaux 2021
La phase 3 de l’accord d’été sur la réforme de l'impôt sur les sociétés entrera en vigueur à partir de l'année fiscale 2021.

Le taux général de l'impôt sur les sociétés tombe à 25 % à partir de l'exercice d'imposition 2021 et la contribution complémentaire de crise est également supprimée. Le taux de 20% sur la première tranche de 100 000 euros pour les PME reste inchangé.

Déductibilité des frais de voiture

La déduction des frais de voiture sera déterminée sur la base d'une formule spécifique à partir de l'année d'imposition 2021 :
POURCENTAGE DE DÉDUCTION = 120% – (0,5 x coefficient x nombre de grammes CO2/km)
Cette formule s'applique également à la déduction des frais de carburant.

Déduction accrue pour les frais de transport

La déductibilité accrue de 120 % des coûts des transports en commun sera supprimée à partir de l'année d'imposition 2021.

Déductibilité des amendes

La non-déductibilité des amendes s'applique également, à partir de l'exercice d'imposition 2021 (et lié à une période imposable commençant au plus tôt le 1er janvier 2020), aux amendes administratives dont le montant est calculé comme une majoration d'un impôt déductible. Par exemple, les amendes proportionnelles à la TVA, les amendes relatives à la retenue à la source sur les revenus professionnels, etc.

Mobilisation de réserves exonérées d'impôt

Les réserves d'investissement définitivement exonérées et les frais supplémentaires déductibles de 20 % (comme pour les voitures électriques, la sécurité, etc.) qui ont été créés avant le 1er janvier 2017 sont éligibles à une imposition volontaire à un taux favorable de 15 % pour les exercices d'imposition 2021 et 2022. Ce taux préférentiel peut être réduit à 10 % à condition qu'une obligation de réinvestissement soit remplie.

Vous avez des questions, ou vous envisagez d'investir ? Alors n'hésitez pas à prendre rendez-vous avec l'un de nos agents bancaires.

Conseils et questions sur nos produits

Contactez votre Agent bancaire AXA

Plus d'articles à ce sujet

Le paiement électronique : plus une option, mais une obligation !

À partir du 1er juillet 2022, tout commerçant devra offrir à ses clients la possibilité de payer par voie électronique. C’est une obligation légale, mais elle présente aussi des avantages : les clients privilégient en effet de plus en plus le paiement électronique, avec ou sans contact, éventuellement avec leur smartphone. Le paiement en liquide n'est, par ailleurs, pas seulement synonyme de perte de temps, il comporte également des risques. Vous disposez de plusieurs options pour recevoir des paiements électroniques, vous pouvez donc choisir celle qui convient le mieux à votre activité.

Plus d'infos

Découvrez 4 types de société

La réforme du code des sociétés et des associations (CSA), approuvée le 28 février 2019 par le parlement, devait mettre un terme à la prolifération des types de société. En limitant le nombre de sociétés, l’ État veut favoriser l'environnement entrepreneurial. Quelles sont les règles les plus marquantes ? Et que signifie cette réforme pour les entrepreneurs qui souhaitent constituer une entreprise ou pour ceux qui en possèdent déjà une ? Voici un résumé des points essentiels.

Plus d'infos

L'obligation de rénovation en Flandre pour les biens non résidentiels

Depuis le 1er janvier 2022, une obligation de rénovation est en vigueur pour les bâtiments non résidentiels. Toute personne qui devient le nouveau propriétaire, le propriétaire superficiel ou le locataire d'un bâtiment énergivore après le 1er janvier 2022 sera obligée de rendre le bâtiment économe en énergie dans les cinq ans.

Plus d'infos

Lutter contre l'inflation ? Investissez maintenant pour votre entreprise !

L'inflation, soit la hausse du niveau de prix général, est un sujet brûlant depuis un certain temps déjà. Mais comment y faire face en tant qu'entrepreneur ? De deux façons. D’abord, en investissant le capital dont vous n'avez pas immédiatement besoin pour le fonctionnement de votre entreprise. Ensuite – même si cela peut sembler quelque peu ambigu –, en investissant dans votre entreprise avec de l'argent dont vous ne disposez pas immédiatement, via un crédit aux entreprises. Découvrez comment cela fonctionne dans cet article.

Plus d'infos

Immobilier pour entrepreneurs : achat privé ou via la société?

L'investissement dans l'immobilier attire les entrepreneurs en raison des taux historiquement bas. Mais est-il préférable d'acheter de l'immobilier en tant que personne physique ou société ? La réponse n'est malheureusement pas aussi simple. Chaque possibilité a ses avantages et inconvénients. Retenez toutefois ceci : il est essentiel de les mettre en balance et de se poser les bonnes questions. Parcourez cet article et découvrez les principales différences.

Plus d'infos

Contactez un Agent bancaire AXA