Épargne retraite : moins d’impôts et plus de pension, c’est possible

Préparer votre avenir Fiscalité Pension – 28 mai 2018

Qu’aimeriez-vous faire une fois pensionné ? Aller au cinéma avec vos petits-enfants, sortir au restaurant en famille, profiter d’un voyage ou d’un peu de culture de temps à autre…? Nous voulons tous profiter de nos vieux jours, n’est-ce pas ? La mauvaise nouvelle, c’est que le montant de votre pension légale ne sera sans doute pas suffisant pour maintenir votre niveau de vie. Heureusement, la constitution d’une pension complémentaire peut vous aider à y remédier, afin de vous offrir une retraite paisible. 

La meilleure des épargnes pour votre pension complémentaire, c’est celle que vous commencez tôt ! 

épargne-pension
Commencez d’ores et déjà votre épargne-pension et profitez d’un avantage fiscal dès l’année prochaine. Contactez votre Agent bancaire AXA.

Avec un fonds d’épargne-pension, vous pouvez constituer un beau complément à votre pension légale. Ce type de d’épargne retraite investit dans une combinaison d’actions et d’obligations. Par conséquent, un fonds d’épargne-pension est sensible aux fluctuations des marchés boursiers. Le rendement n’est pas garanti et est tributaire de l’évolution des marchés financiers.

Cependant, si vous épargnez sur le long terme, ces fluctuations du marché seront largement aplanies et vous bénéficierez au maximum de l’effet positif des taux d’intérêt composés. Donc plus vous commencez jeune à épargner pour votre pension, plus ce type de fonds sera intéressant. Vous pouvez déjà commencer à préparer votre retraite dès l’âge de 18 ans !

Au sein de la gamme des fonds d’épargne-pension, vous pouvez tout à fait passer gratuitement d’un fonds à l’autre au fil du temps. Selon vos objectifs, votre âge et les risques que vous êtes prêt à prendre, il peut s’avérer intéressant de changer de fonds. Si vous êtes jeune, optez peut-être pour un fonds d’épargne retraite qui investit davantage en actions. Cela signifie que vous prenez plus de risques, mais que vous pouvez obtenir un rendement plus élevé. Vous êtes déjà plus près de l’âge de la pension ? Dans ce cas, il peut être souhaitable d’opter pour un fonds qui investit davantage en obligations. Votre rendement sera peut-être légèrement inférieur, mais vous êtes moins exposé au risque de perte de votre capital.

Profitez dès maintenant d’un avantage fiscal sur l’épargne pour votre pension complémentaire

Ça commence à vous démanger ? Attendez, ce n’est pas tout ! Le principal avantage de l’épargne-pension est l’avantage fiscal qu’il vous apporte. Le gouvernement veut ainsi encourager l’épargne en vue d’une pension complémentaire. Au bout du compte, cela signifie que vous pouvez inscrire le montant que vous versez chaque année dans votre déclaration d’impôts.

L’avantage fiscal sur l’épargne pension est toutefois limité. Depuis 2018, vous avez le choix entre deux montants maximaux chaque année, chacun donnant droit à un avantage fiscal différent. Vous pouvez ainsi choisir d’épargner jusqu’à 960 euros, et bénéficier d’un avantage fiscal de 30 % soit 288 euros au maximum. Si vous souhaitez épargner davantage, vous pouvez opter pour un plafond d’épargne retraite annuel de 1230 euros. Vous récupérerez alors 25 % via les impôts, soit un montant maximal de 307,50 euros. Choisissez-vous cette option ? Dans ce cas, vous devez reconfirmer annuellement votre choix auprès de votre banque.

Notez que ces plafonds peuvent être ajustés chaque année par le gouvernement. Pour vous assurer de toujours avoir droit au maximum d’avantages fiscaux sur votre épargne pension, chez AXA Banque, nous vous proposons d’opter pour un ordre automatique. Le montant est alors ajusté au nouveau seuil fiscal maximal.

De 60 à 64 ans : les 5 années les plus avantageuses pour l’épargne-pension !

Lorsque vous atteignez 60 ans, vous payez un impôt unique de 8 % sur le capital pension que vous avez constitué. Ensuite, vous pouvez continuer à épargner pour votre retraite  jusqu’à votre 65e anniversaire et ce, sans avoir à payer d’impôt sur cet argent ! C’est pour cette raison que les 5 dernières années d’épargne-pension sont très avantageuses d’un point de vue fiscal.

Vous ne pouvez pas attendre vos 60 ans pour retirer l’argent ? Vous souhaitez recevoir votre épargne-pension avant vos 60 ans ? Vous avez peut-être de bonnes raisons, mais ce n’est certainement pas recommandé. En effet, si vous souhaitez disposer de votre argent avant d’avoir atteint 60 ans, vous serez lourdement imposé (en général, 33 % du montant total épargné). Vous n’avez quand même pas épargné aussi longtemps pour votre retraite pour ensuite perdre un tiers de votre argent, n’est-ce pas ? Mieux vaut donc s’armer de patience…

Vous avez besoin de conseils pour préparer votre retraite ou vous souhaitez que nous vous aidions dans votre projet de pension complémentaire ?

Contactez-nous 

Conseils et questions sur nos produits

Contactez votre Agent bancaire AXA

Plus d'articles à ce sujet

Combien de droits de succession dois-je payer à Bruxelles ?

Lorsque vous héritez de quelqu'un qui vivait depuis au moins 2,5 ans dans la Région de Bruxelles-Capitale au moment de son décès, vous devez payer un impôt sur la valeur de cet héritage à l’administration bruxelloise : les droits de succession ou d’héritage. Aperçu des tarifs pour la Région de Bruxelles-Capitale.

Combien de droits de succession dois-je payer en Flandre ?

Lorsque vous héritez de quelqu'un qui vivait depuis plus de 2,5 ans en Région flamande au moment de son décès, vous devez payer un impôt sur la valeur de cet héritage à l’administration flamande : les droits de succession ou d’héritage. Cet impôt est calculé sur la valeur de tous les biens mobiliers et immobiliers (y compris ceux qi se trouvant à l’étranger) que le défunt possédait. Fin février 2018, le gouvernement flamand a décidé de réformer les droits de succession avec prise d’effet au 1er septembre.

Comment les droits de succession sont-ils calculés ?

Lorsque vous héritez de quelqu'un qui vivait en Belgique au moment de son décès, vous devez payer un impôt sur la valeur de cet héritage : les droits de succession.  Ces droits divergent selon la région dans laquelle la personne décédée avait son domicile fiscal. Un certain nombre de principes sont toutefois communs à la Flandre, à la Wallonie et à la Région de Bruxelles-Capitale. Nous les résumons pour vous.

Combien de droits de succession dois-je payer en Wallonie ?

Lorsque vous héritez de quelqu'un qui vivait depuis au moins 2,5 ans en Région wallonne au moment de son décès, vous devez payer un impôt sur la valeur de cet héritage à l’administration wallonne : les droits de succession ou d’héritage. Aperçu des tarifs pour la Région wallonne.

Revenus annuels des fonds d’investissement : faut-il les déclarer?

Vous êtes peut-être en pleine déclaration d’impôt et vous vous demandez si vous devez mentionner les revenus annuels découlant des fonds dans lesquels vous avez investi. La réponse à cette question est : non. Enfin, pas dans la plupart des cas. En effet, il y a anguille sous roche : les revenus générés durant l’année calendrier écoulée par les fonds d’investissement régis par des droits étrangers doivent, dans certains cas, être déclarés. Pourquoi ? Lisez la suite pour le découvrir.