Déduire fiscalement votre assurance solde restant dû ?

Vous loger Famille Emprunter – 12 février 2019

Les primes que vous payez pour l'assurance solde restant dû souscrite dans le cadre de votre crédit hypothécaire peuvent vous faire bénéficier d’une réduction d’impôt. C’est une possibilité, pas toujours un must. La déduction fiscale de votre assurance solde restant dû n'est en effet pas toujours possible et elle ne vous garantit pas non plus systématiquement un avantage fiscal. Découvrez dans quels cas vous pouvez déduire fiscalement vos primes et pour quelles raisons il est souvent préférable de ne pas le faire.

Avantage fiscal sur l'assurance solde restant dû : quelles sont les possibilités ?

Déduire fiscalement votre assurance solde restant dû ?  
Déclarer les primes de votre assurance de solde restant dû se justifie pleinement lorsque vous souscrivez un crédit-logement en fin d'année. Il y a toutefois de bonnes raisons de ne pas le faire.

Il y a plusieurs possibilités pour obtenir une réduction d'impôts sur les primes que vous avez payées pour votre assurance solde restant dû. L'avantage fiscal dépend du régime pour lequel vous avez opté lorsque vous avez souscrit votre assurance, ainsi que de votre région :

  • Déclarer votre assurance de solde restant dû dans le cadre du chèque-habitat (en Wallonie)ou woonbonus (= bonus-logement en Flandre).
  • En région de Bruxelles-Capitale, le bonus-logement a été remplacé le 1er janvier 2017 par une exonération plus élevée sur les droits d'enregistrement. Il n’est donc plus possible d’y bénéficier d’une déduction fiscale, sauf pour les crédits hypothécaires et assurances solde restant dû conclus avant cette date.

  • Déclarer votre assurance de solde restant dû dans le cadre de l'épargne-pension.

Mais vous pouvez également choisir de renoncer à l'avantage fiscal sur votre assurance solde restant dû. Quelle option choisir et quand ?

Déclarer votre assurance de solde restant dû dans le cadre du bonus-logement ou chèque-habitat.

Cette option se justifie pleinement lorsque vous souscrivez un crédit-logement en fin d'année. Pour la plupart des crédits-logement, ce panier est déjà entièrement rempli par les amortissements de capital et les intérêts de votre prêt. Vous ne bénéficiez donc pas d'un avantage fiscal supplémentaire en déclarant avotre assurance solde restant dû sous ce régime fiscal. Mais si vous souscrivez un crédit-logement assez tard dans l'année, il est fort probable que le panier fiscal ne soit pas entièrement rempli la toute première année par les amortissements de capital et les intérêts. Si vous souscrivez alors votre assurance solde restant dû avec une prime unique, vous pouvez la déclarer, mais la première année uniquement, de manière à optimiser votre avantage fiscal.

Plus d'informations sur les primes d'une assurance solde restant dû.

Il y a cependant quelques conditions à respecter pour pouvoir déclarer les primes de votre assurance solde restant dû sous ce régime :

  • Vous devez avoir moins de 65 ans au moment de la souscription de l'assurance solde restant dû.
  • Vous devez souscrire l'assurance ‘sur votre propre tête’, c'est-à-dire pour vous-même; une police avec plusieurs assurés ne peut générer d'avantage fiscal.
  • Vous devez avoir la pleine propriété ou l'usufruit de l'habitation.
  • Déclarer votre assurance solde restant dû dans le cadre de l'épargne-pension

    Notez avant tout que ce panier sert à stimuler la constitution d'une pension complémentaire; mieux vaut donc l’utiliser à cette fin. Si vous épargnez chaque année le montant maximal fiscalement déductible pour l'épargne-pension, la réduction d’impôt pour les primes de votre assurance solde restant dû n'est de toute façon pas envisageable. Vous n’épargnez, pour l’une ou l’autre raison, pas pour votre pension ? Vous pouvez dans ce cas envisager de mentionner dans cette rubrique les versements dans votre assurance solde restant dû.

    Le panier de l'épargne-pension est en effet indépendant de celui du chèque-habitat wallon ou du bonus-logement flamand (un panier généralement déjà rempli par les amortissements de capital et les intérêts de votre crédit hypothécaire). En déclarant ici les primes de votre assurance solde restant dû, vous pouvez bénéficier d’un avantage fiscal supplémentaire.

    Ne pas déduire votre assurance de solde restant dû de vos impôts ?

    Il y a toutefois de bonnes raisons de ne pas déclarer fiscalement les primes de votre assurance solde restant dû.

    En cas de décès, le capital versé par l'assurance n'est dans ce cas pas taxé, alors que le bénéficiaire de l'assurance (c'est-à-dire le conjoint survivant), lui, doit payer des impôts si ces primes ont, à un moment donné, été déduites fiscalement. Et cela, même si seul un paiement à l’assurance solde restant dû a été déduit fiscalement.

    Cette imposition diffère en fonction du régime sous lequel vous avez déclaré les primes :

    • Dans le régime de l'épargne-pension, le capital versé est soumis à une taxe de 8%.
    • Dans le cadre du chèque-habitat ou bonus-logement, l'impôt est prélevé pendant plusieurs années (13 ans, 10 ans pour les plus de 65 ans) et le calcul s'effectue sur base d'une rente fictive. Celle-ci augmente proportionnellement avec l'âge du bénéficiaire au moment du paiement, de 1% (≤ 40 ans) à 5% (≥ 65 ans). En d'autres termes, une partie du capital versé doit donc être déclarée pendant 10 ans ou plus comme revenu imposable, ce qui, dans la plupart des cas, réduit à néant l'avantage fiscal.

    Quel est le montant de la prime d'une assurance solde restant dû ?

    Cela dépend de différents facteurs.

    Vous envisagez de construire ou d'acheter d'une habitation ? Faites une simulation de crédit hypothécaire ou demandez conseil à votre agent bancaire.

    Conseils et questions sur nos produits

    Contactez votre Agent bancaire AXA

    Plus d'articles à ce sujet

    La Flandre baisse les droits d’enregistrement pour habitation propre à 3 %

    Vous achetez une maison ou un appartement en Flandre et comptez y vivre ? Dans ce cas, vous payerez seulement 3 % de droits d'enregistrement dès le 1er janvier 2022. S'il s'agit d'une habitation ancienne dont vous comptez améliorer considérablement l'efficacité énergétique, les droits d'enregistrement descendent même à 1 % seulement. Pour l'achat d'une deuxième ou troisième habitation, les droits d'enregistrement vont passer de 10 % à 12 %. Qu'est-ce que cela signifie pour vous en tant que candidat-acheteur ?

    Plus d'infos

    La Flandre favorise la construction et rénovation éco-énergétiques

    À partir de cette année, chaque nouvelle construction destinée au logement en Europe devra être « Quasi neutre en énergie » (ou Q-ZEN). En Flandre, le niveau de consommation d’énergie ou niveau E est donc progressivement ramené à E30, dorénavant la norme obligatoire. Le gouvernement flamand souhaite également encourager les propriétaires de logements existants à rénover de manière économe en énergie et propose un niveau E maximum de 60 d’ici 2050. Quel est le bilan en Flandre ? Par ailleurs, que recevez-vous du gouvernement flamand en échange d’un logement Q-ZEN ou de travaux de rénovation réduisant considérablement le niveau de consommation énergétique ?

    Plus d'infos

    Marche à suivre pour une maison peu énergivore

    Il n'y a pas si longtemps, une nouvelle salle de bain ou une nouvelle cuisine figurait en première place dans l’esprit des propriétaires voulant rénover. De nos jours, l'économie d'énergie est une priorité. Des rénovations éco-énergétiques ont déjà été réalisées dans de nombreuses maisons et on estime qu'un propriétaire sur trois prévoit des rénovations énergétiques au cours des cinq prochaines années. Et c'est nécessaire car une grande partie des maisons existantes n'obtiennent pas encore de résultats suffisants en matière d'efficacité énergétique. Mais comment faire pour que votre maison devienne économe en énergie?

    Plus d'infos

    L'assurance flamande logement garanti: protection gratuite de votre habitation

    Lorsque vous contractez un crédit hypothécaire pour la construction, l'achat et/ou la rénovation d'un logement et remplissez certaines conditions d'admission, vous pouvez introduire une demande d'assurance logement garanti auprès de l'Autorité flamande. Cette assurance est entièrement gratuite et vous aidera à poursuivre le remboursement de votre crédit en cas de chômage ou incapacité de travail survenant subitement.

    Plus d'infos