Emmanuel Macron est le nouveau président français

Préparer votre avenir Actualités Investir – 09 mai 2017

Marine Le Pen et Emmanuel Macron se sont affrontés le dimanche 7 mai lors du second tour des élections présidentielles françaises. Lors du premier tour, ils avaient obtenu respectivement 21,3% et 24,01%. La plupart des observateurs avaient prévu la victoire de Macron. Mais il y a malgré tout eu un peu de suspense. Mélenchon, le candidat d'extrême gauche, a en effet refusé d'apporter son soutien à Macron, en demandant ses électeurs de voter blanc ou de rester chez eux.  

Emmanuel Macron
©facebook/emmanuelmacron

Victoire logique

Macron a finalement obtenu 66,06 % des voix. Pour les marchés financiers, c'est le scénario attendu et le plus favorable. Emmanuel Macron est en effet, contrairement à Le Pen, pro-européen. Ses prises de position sont modérées, même s'il s'oppose à l'establishment politique. Son élection devrait donc être une bonne nouvelle pour le marché des actions et plus particulièrement pour les marchés français et européens.

En quoi consiste le programme du nouveau président ?

Emmanuel Macron ne se positionne ni à gauche, ni à droite. Il estime que ces termes sont dépassés dans le climat politique actuel. Son programme le reflète clairement, en combinant les idées des deux tendances.

Emmanuel Macron ne se positionne ni à gauche, ni à droite. Il estime que ces termes sont dépassés dans le climat politique actuel.

Il est connu pour être pro-européen et partisan du marché unique. Il plaide aussi pour le maintien des dépenses de l'armée à 2 %, comme demandé par l'OTAN.

Concernant la politique intérieure, il veut changer quelques éléments liés à la politique de l'emploi ; il souhaite par exemple aligner les pensions du secteur public et du secteur privé. Mais il veut toutefois garder la semaine des 35 heures et ne souhaite pas (encore) modifier l'âge de la pension. Il veut aussi réduire le déficit budgétaire à 3 % du produit intérieur brut et réaliser des économies pour un montant de 60 milliards en cinq ans.

Même s'il se profile comme un novateur, ses idées ne sont pas déstabilisantes et plutôt modérées, ce qui n'est pas le cas des autres candidats. C'est positif pour les marchés financiers qui, on le sait, n'aiment pas trop les grands bouleversements.

Macron pourra-t-il réaliser son agenda politique ?

Le nouveau président aura bien sûr besoin du soutien du parlement pour réaliser son programme ; tous les regards sont dès lors tournés vers les élections législatives de la mi-juin. Plusieurs scénarios sont possibles : une majorité pour le parti ‘En Marche’ de Macron, qui lui permettrait de réaliser son agenda politique, une victoire des ‘Républicains’ ou une coalition de plusieurs partis. Ce dernier scénario semble le plus probable. Les résultats des familles politiques ont d'ailleurs été très proches lors des élections présidentielles.

Que signifie cette victoire pour les marchés financiers ?

Tous les scénarios ci-dessus semblent positifs pour les investissements, étant donné qu'ils ne mettront pas la pression sur les prises de position liées à l'Europe, l'euro et l'OTAN.

Actuellement, les marchés financiers semblent rassurés et porteront désormais leur regard sur la politique monétaire américaine et européenne ainsi que sur leur politique en matière de taux. En attendant les élections au Royaume-Uni et, plus tard dans l'année, en Allemagne.

Conseils et questions sur nos produits

Contactez votre Agent bancaire AXA

AXA utilise des cookies pour faciliter la visite du site Internet. Plus d'infos

Autoriser les cookies