Le point sur l’économie mondiale

Préparer votre avenir Actualités Budget Corona Investir – 12 août 2021

La situation sanitaire continue de s’améliorer. L’activité économique dépasse les prévisions grâce au redémarrage du secteur des services.

l'activité économique reprend
L'activité économique reprend dans le monde entier.

Perspectives pour l’économie mondiale

La situation sanitaire continue de s’améliorer même si le rythme des nouvelles vaccinations commence à fléchir alors que les seuils d’immunités collectifs sont encore loin d’être atteints. Dans ce contexte, la propagation du variant Delta, plus contagieux, inquiète les pouvoirs publics.

Pour le moment, l’activité économique continue de dépasser les attentes grâce au redémarrage du secteur des services. Les enquêtes économiques et la confiance des consommateurs sont bien orientées. Les acteurs du marché sont globalement convaincus que la forte accélération de l’inflation est un phénomène transitoire lié à certains goulets d’étranglement dans les lignes d’approvisionnement et aux pénuries (semi-conducteurs) causées par le redémarrage de l’activité et la demande très forte dans de nombreux secteurs.

À mesure que le redressement de l’économie se poursuit, les marchés seront sensibles à l’évolution des taux d’intérêt américains. La banque centrale américaine (Fed) considère que la hausse de l'inflation est temporaire. Une hausse des taux n'est donc pas prévue avant 2023. Si la hausse de l'inflation oblige la Fed à agir plus tôt, cela aura sans aucun doute un impact important sur les marchés financiers. Cependant, une hausse progressive et une communication claire des banques centrales devraient permettre aux marchés de réagir de manière positive.

États-Unis

Aux États-Unis, le redémarrage économique et les mesures de relance budgétaire massives stimulent un vif rebond de l’activité. La Fed a maintenu son rythme d’achats d’actifs, justifiant qu’il était trop tôt pour retirer le caractère très accommodant de sa politique monétaire mais à souligner à travers ses prévisions que la prochaine remontée du taux directeurs pourrait intervenir dès 2023.

L’accent est donc mis sur la situation de l’emploi, la nature de l’inflation (temporaire ou non) et la communication de la Réserve fédérale concernant le timing de la hausse des taux. L’inflation s’est envolée jusqu'à des sommets plus vus depuis 1992, mais ces niveaux ne devraient pas durer.

L’attention se concentrera également sur les plans de dépenses massifs du président Biden.

AXA Investment Managers (AXA IM) table sur une croissance de plus de 6,6 % cette année et 4,5 % pour 2022.

Zone euro

Dans la zone euro, l’amélioration de la situation sanitaire et l’accélération des campagnes de vaccination facilitent un redémarrage de l'activité plus fort que prévu. Plusieurs enquêtes économiques indiquent une forte reprise de l’activité dans les secteurs manufacturier et des services. Mais le variant Delta doit faire l’objet d’une étroite surveillance.

En juin, l’inflation globale s’est établie à 1,9% sur un an. Toutefois, les facteurs de tensions inflationnistes durables sont absents, et les anticipations d'inflation à long terme sont très inférieures à l'objectif de la Banque centrale européenne (BCE), alors que les négociations laissent présager d’une faible croissance des salaires. La BCE a conservé le statut quo lors de sa dernière réunion de politique monétaire, en particulier sur le rythme des achats d’actifs, justifiant qu’il était prématuré de retirer son soutien.

AXA IM a révisé à la hausse sa prévision de croissance du PIB à 4,4 % en 2021 et maintient son estimation de 3,7 % pour 2022.

Marchés émergents

La trajectoire de la reprise dans les pays émergents continue de dépendre de l'état de la pandémie, qui connaît notamment une recrudescence en Asie. En plus de difficultés pour contenir le virus, certains pays parmi les plus peuplés peinent aussi à accélérer les injections de vaccins.

La reprise mondiale concerne surtout le secteur des services. Or, les marchés émergents, traditionnellement plus actifs dans le secteur des biens, sont moins bien placés pour profiter de cette reprise. Le durcissement des conditions financières en Chine est aussi un frein. L’inflation devrait s’accélérer, si bien que certaines banques centrales seront contraintes de durcir leur politique.

Japon

Le Japon continue de lutter contre la pandémie, mais la campagne de vaccination a fortement accéléré. De nouvelles mesures de relance sont nécessaires pour soutenir l’économie. Les perspectives reposent en grande partie sur la consommation des ménages, mais le taux d’épargne élevé, la résilience du marché de l’emploi et les mesures massives de relance de la demande devraient favoriser la croissance. La confiance des entreprises est élevée.

Article rédigé sur la base des informations au 2 août 2021.

Attention : cet article ne constitue nullement un avis de placement au sens du droit financier.

Conseils et questions sur nos produits

Contactez votre Agent bancaire AXA

Plus d'articles à ce sujet

Le variant Delta influe sur l’économie mondiale

Le variant Delta constitue une source d’inquiétude. Les nouvelles contaminations restent élevées et le taux de vaccination global demeure insuffisant. Si l’impact sur l’économie est plus faible qu’auparavant, les incertitudes commencent à peser sur la confiance des ménages, en particulier aux États-Unis. Les enquêtes d’activités restent globalement bien orientées, malgré un léger déclin en août. Voyons cela, continent par continent.

Plus d'infos

Que devient votre patrimoine si vous n’avez pas de famille ?

L'avantage fiscal du legs en duo n’existe plus en Flandre depuis le 1er juillet 2021. Cette modification met fin à une pratique courante consistant à faire hériter des amis ou des parents éloignés en bénéficiant d’un taux inférieur. Intéressant notamment si vous êtes célibataire sans enfant et sans autre famille proche. Quelle alternative existe-t-il dans ce cas ?

Plus d'infos

La force des intérêts composés pour préparer votre épargne-retraite

Einstein a décrit les intérêts composés, c’est-à-dire les intérêts calculés sur les intérêts, comme la plus grande force de l’univers. On pourrait également le reformuler ainsi : les petits ruisseaux font les grandes rivières. Et le rendement de cette accumulation pourrait bien être encore plus important que vous ne le pensez. Découvrez la puissance des intérêts composés, avec l’exemple de l’effet boule de neige.

Plus d'infos