Investir son argent dans des fonds communs de placement : à chacun la formule qui lui convient

Préparer votre avenir Investir – 05 juin 2018

Vous souhaitez investir votre argent ? Alors vous pouvez, en fonction de votre goût du risque, envisager d'acheter des obligations ou des actions. Mais vous pouvez aussi choisir de placer vos économies dans un fonds d’investissement. Mais au fait, qu'est-ce que c’est que ces fonds communs de placement au juste ? Et quels sont les différents types de fonds qui s’offrent à vous ? Voici quelques conseils pour vous aider à décider où investir votre argent.

Les fonds d’investissement : un grand pot rempli d'argent

fonds
Comment choisir un fonds ? Cela dépend de de plusieurs facteurs. Un Agent bancaire AXA pourra vous donner des explications détaillées sur les différents fonds proposés par AXA Banque.

Vous pouvez comparer un fonds de placement à un pot dans lequel un grand nombre d’investisseurs mettent leur argent en commun. Cet argent est ensuite investi suivant une stratégie définie au préalable. En fonction de cette stratégie, investir dans un fonds comportera plus ou moins de risques.

 Les différentes sortes de fonds communs de placement

Il existe diverses sortes de fonds de placement. Nous avons listé pour vous ci-dessous les types d’investissements les plus courants. Un agent bancaire AXA pourra vous renseigner sur la meilleure manière de placer votre argent dans un fonds.

  • Obligations : les fonds obligataires investissent dans des obligations d'État ou d'entreprise. En fonction de la stratégie définie, le fonds investira dans des obligations de durées diverses.
  • Actions : les fonds d'actions investissent dans des actions de différentes entreprises. Le gestionnaire de fonds utilise souvent un indice boursier avec lequel il compare les performances du fonds. Dans le jargon de l'investissement, on parle de « benchmark ».
    Voir aussi : Qu'est-ce qu'un indice ? et Fonds : gestion active ou passive ?
    Les termes « fonds d'investissement » et « fonds d'actions » sont souvent utilisés de manière interchangeable. Mais en réalité, un fonds d'actions n'est qu'une des nombreuses sortes de fonds d'investissement.
  • Liquidités : les fonds monétaires investissent dans des liquidités et des valeurs à court terme (dépôts à terme, certificats de trésorerie, obligations à court terme, etc.) Certains fonds investissent dans des devises étrangères.
  • Immobilier : les fonds immobiliers investissent dans des bâtiments ou dans des certificats immobiliers (des instruments financiers avec de l'immobilier comme valeur sous-jacente).
  • Fonds d’épargne-pension : lfonds d'épargne-pension est également un type de fonds d'investissement.

Les fonds mixtes et les fonds de fonds

Il est aussi possible d’investir dans un fonds qui combine plusieurs types d’investissements.

  • Les fonds mixtes : ces fonds investissent dans une combinaison de plusieurs classes d'actifs mentionnées ci-dessus.
  • Les fonds de fonds regroupent les meilleurs fonds de placement du marché dans une catégorie d'investissement donnée (secteurs, types de titres, etc.).

Les fonds d’investissement ouverts et fermés

La plupart des fonds communs de placement émettent des parts en continu. On parle alors de fonds ouverts. En tant qu'investisseur, vous entrez ou sortez quand vous le souhaitez : vous pouvez (r)acheter ou revendre à tout moment des parts de ce fonds.

Dans le cas des fonds fermés, le nombre de parts disponibles (et donc le capital) est fixe. En tant que client, vous ne pouvez pas investir dans ce type de fonds en permanence. Quand quelqu'un vend sa part, quelqu'un d'autre peut la racheter. La valeur d'une part dépend donc de l'offre et de la demande.

Les fonds à échéance ou avec protection du capital

Certains fonds d’investissement sont assortis d'une échéance. Vous y entrez donc en principe pour toute leur durée. Pour certains fonds de placement à échéance fixe, vous pouvez récupérer l'intégralité du capital de départ à l'échéance. On parle alors de fonds avec protection du capital.

Pourquoi investir son argent dans des fonds de placement ?

Placer son argent dans des fonds d’investissement offre divers avantages :

  • Avec des montants relativement peu élevés, vous investissez dans un mix intéressant d'actions, obligations ou autres classes d'actifs.
  • La gestion d'un fonds d'investissement est assurée par des experts qui opèrent une sélection pour vous et qui suivent la situation de près.
  • Investir dans un fonds vous donne accès à un marché souvent réservé aux professionnels ou aux « acteurs majeurs », et non aux investisseurs particuliers.

Comment choisir un fonds pour investir son argent ?

Pour choisir le fonds dans lequel vous allez investir votre argent, vous devez prendre en compte plusieurs critères. Comparez donc bien les différents fonds communs de placement qui s’offrent à vous et tenez compte des facteurs suivants :

  • vos projets et vos objectifs ;
  • votre horizon d'investissement et votre profil d'investisseur ;
  • les risques que vous souhaitez prendre.

Vous souhaitez recevoir des conseils sur la meilleure manière de placer votre argent ? Un Agent bancaire AXA pourra vous donner des explications détaillées sur les différents fonds proposés par AXA Banque et vous aider à définir celui qui convient le mieux à votre situation.

Vous avez trouvé cet article intéressant et souhaitez en savoir davantage sur les diverses possibilités d’investissement et les fonds de placement ? Alors, lisez aussi :

Conseils et questions sur nos produits

Contactez votre Agent bancaire AXA

Plus d'articles à ce sujet

Revenus annuels des fonds d’investissement : faut-il les déclarer?

Vous êtes peut-être en pleine déclaration d’impôt et vous vous demandez si vous devez mentionner les revenus annuels découlant des fonds dans lesquels vous avez investi. La réponse à cette question est : non. Enfin, pas dans la plupart des cas. En effet, il y a anguille sous roche : les revenus générés durant l’année calendrier écoulée par les fonds d’investissement régis par des droits étrangers doivent, dans certains cas, être déclarés. Pourquoi ? Lisez la suite pour le découvrir.

Épargne-pension : 960 ou 1.230 euros ?

Depuis le début de cette année, vous pouvez choisir d’épargner un maximum de 960 ou de 1.230 euros par an pour votre pension, et bénéficier d’une déduction fiscale différente. Que devez-vous faire si vous optez pour le montant maximal le plus élevé ? Et quelle est l’option la plus avantageuse : 960 ou 1.230 euros par an ?

Macro-économie : risques plus importants dans un cycle économique qui a atteint son apogée

2018 a connu un démarrage plus négatif que prévu. Un certain nombre d’indicateurs macro-économiques déçoivent quelque peu. En outre, de nombreux risques supplémentaires font leur apparition, comme le sentiment politique en Europe, les prix du pétrole qui ont dépassé une fois de plus le seuil des 80 $, ou encore la croissance des taux d’intérêt à long terme aux États-Unis.

Constitution de pension en Belgique : les 4 piliers de pension

En Belgique, la pension légale est moins élevée que chez nos voisins. Après la mise à la pension, vous devrez donc vivre avec un revenu beaucoup moins élevé que lorsque vous travailliez encore. Heureusement, les pouvoirs publics ont prévu la possibilité de se constituer une pension complémentaire. En quoi consiste le paysage belge des pensions et quelles sont les possibilités dont vous disposez pour vous constituer un capital de retraite supplémentaire ? Découvrez-le dans ce blog.

La force des intérêts composés pour préparer votre épargne-retraite

Einstein a décrit les intérêts composés, c’est-à-dire les intérêts calculés sur les intérêts, comme la plus grande force de l’univers. On pourrait également le reformuler ainsi : les petits ruisseaux font les grandes rivières. Et le rendement de cette accumulation pourrait bien être encore plus important que vous ne le pensez. Découvrez la puissance des intérêts composés, avec l’exemple de l’effet boule de neige sur l’épargne-pension.