Investir ? Découvrez maintenant pourquoi il ne faut plus hésiter.

Préparer votre avenir Investir Epargner Pension – 02 juin 2022

Vous pensez peut-être qu'investir, ce n'est pas pour vous, que c'est seulement pour les personnes fortunées qui « spéculent » volontiers sur les marchés boursiers ? Ou que ce n'est pas le moment étant donné la situation instable dans le monde et sur les marchés financiers ? Ou que vous êtes trop jeune ou trop vieux pour vous y mettre ? Nous allons vous convaincre du contraire.

découvrez maintenant pourquoi vous ne devez plus hésiter
Vous mettez régulièrement de l'argent de côté ? Pensez dans ce cas à investir. C'est possible à partir de 25 euros par mois déjà.

Aujourd’hui, il est facile d’investir. Surtout avec l'aide de votre agent bancaire. Rendez-lui visite pour en parler, cela ne vous engage à rien. Après avoir analysé votre situation personnelle, il vous dira combien vous pouvez investir, comment le faire au mieux et dans quels produits. Mais vous pouvez bien entendu aussi le faire vous-même. Cet article vous explique notamment comment investir vous-même de petits montants, en ligne. Vous y trouverez également un lien vous permettant d'effectuer une simulation et de commencer à investir, sans intervention de votre agent bancaire.

Pourquoi continuer à épargner ?

Il vaut toujours mieux avoir un peu d’argent de côté pour les dépenses inattendues. La plupart des gens gardent cette réserve financière sur un compte d’épargne. Parce que si vous laissez simplement votre argent sur votre compte courant, vous le dépenserez plus aisément. L'argent versé sur un compte d'épargne est en principe un peu moins facile d'accès.

Quel montant votre réserve doit-elle représenter ? Découvrez-le ici !

Épargner ou investir ?

Lorsqu'on investit, on prend généralement en compte un horizon de placement à (plus) long terme, il vaut donc mieux investir l'argent dont vous n'avez pas besoin dans l'immédiat. Épargner semble à première vue plus sûr qu'investir : vous conservez ce que vous versez, vous percevez des intérêts et le système de garantie des dépôts vous protège jusqu'à 100.000 euros par banque si jamais celle-ci devait rencontrer de difficultés financières.
Toutefois, un compte d'épargne rapporte à l'heure actuelle si peu que ce « surplus » d'argent  - c'est-à-dire cet argent dont vous n'avez pas besoin dans l'immédiat - va de toute façon perdre une partie de sa valeur dans la mesure où l'inflation augmente aujourd'hui plus vite que le taux d'intérêt d'un compte d'épargne.

Exemple (hors frais et taxes) : avec un taux d'inflation de 2% par an, un capital de 10.000 euros n'aura d'ici dix ans plus qu'un pouvoir d'achat de 8.172 euros. Ou à l'inverse : pour conserver sa valeur intacte compte tenu d'un taux d'inflation de 2% sur dix ans, un capital de 10.000 euros doit avoir atteint 12.190 euros.

Les investissements peuvent potentiellement produire des rendements plus élevés à long terme, ce qui peut faire une grande différence.

Ainsi, investir 50 euros par mois sur une relativement longue période peut avoir un sérieux impact sur le résultat final. Pour profiter de rendements potentiellement plus élevés, vous avez donc tout intérêt à investir ce dont vous n'avez pas besoin à court terme.

Selon le type d'investissement choisi, il n'est pas toujours certain pour vous de récupérer 100% de votre capital investi. Vous pouvez limiter ces risques de plusieurs manières : en choisissant un fonds (c'est-à-dire que vous n'investissez pas la totalité de votre argent dans un seul produit, mais bien dans toute une série de produits), en investissant de manière échelonnée, ce qui se fait automatiquement avec un plan d'investissement, et en investissant à plus long terme. Et il existe de nombreux types d'investissements, même pour les personnes qui n'aiment pas prendre beaucoup de risques.

Investissez à partir de 25 euros par mois déjà

Même un petit versement mensuel à partir de 25 euros peut déjà faire la différence à terme. Ce versement peut être automatisé, comme dans le cas d'un compte d’épargne. Vous pouvez par ailleurs modifier à tout moment le montant versé (ou la fréquence de versement), gratuitement, voire clôturer votre plan d'investissement.

Et enfin, vous investissez ainsi dans des fonds qui, comme précisé ci-avant, vous garantissent une vaste répartition. Ces fonds sont gérés par des gestionnaires de fonds expérimentés.

Effectuez une simulation et/ou ouvrez un plan d’investissement en ligne.

L’épargne-pension, c'est aussi une forme d’investissement

Et un investissement qui vous offre un avantage fiscal, en plus ! Vous pouvez choisir une épargne-pension proposée par votre banque ou par votre compagnie d'assurance. Une seule condition : vous devez avoir au moins 18 ans, mais pas plus de 55 ans si vous voulez bénéficier de l'avantage fiscal.

Selon votre âge, vos besoins sont différents. Si vous êtes jeune, vous souhaitez probablement acheter une maison ou un appartement. Ce qui représente déjà un gros investissement. Mais en faisant un petit effort supplémentaire pour souscrire une épargne-pension, vous ne le regretterez pas plus tard. Plus vous commencez jeune, plus la différence en fin de parcours est importante. Mais même si vous ne démarrez votre épargne-pension qu’à 50 ans, cela en vaut la peine.

Vous n'avez pas encore d’épargne-pension ? Commencez maintenant.

En savoir plus sur notre offre d’investissements.

Conseils et questions sur nos produits

Contactez votre Agent bancaire AXA

Plus d'articles à ce sujet

Evolution de l’économie mondiale : pas de remède efficace sans arrière-goût amer

L'inflation ne cesse d'atteindre un peu partout de nouveaux sommets, mais l’attention des marchés financiers se détourne peu à peu de ce phénomène pour se porter sur le danger d'un ralentissement de la croissance économique. En Europe, c'est surtout l’incertitude en matière d’énergie qui freine consommateurs et entreprises. A peine la Réserve fédérale américaine avait-elle sérieusement relevé ses taux d'intérêt que la Banque centrale européenne lui emboîtait le pas en amorçant une normalisation de ses taux directeurs. Et ce ne sont pas des indicateurs de croissance plus faiblards qui devraient empêcher les deux banques centrales de continuer à resserrer leur politique monétaire au cours des mois qui viennent.

Plus d'infos

Des gestionnaires de fonds renommés étoffent l'offre en investissement

Cela fait des années qu'AXA Banque collabore avec AXA Investment Managers pour proposer des solutions d’investissement. Nous étendons à présent notre offre avec une sélection variée et qualitative de fonds des gestionnaires de fonds Amundi et Econopolis. Et c'est une bonne chose pour vous ! Vous bénéficiez d'un choix plus vaste pour étendre votre portefeuille d’investissements. En matière de gestion, mais aussi si vous souhaitez mettre l'accent sur des secteurs ou thèmes spécifiques.

Plus d'infos

Investissements : quels experts vous assistent chez AXA Banque ?

Faibles taux d'intérêt sur les comptes d'épargne, inflation importante, projets à moyen et long terme, préparation de votre pension... De nombreuses raisons existent pour vous inciter à chercher à faire fructifier votre capital. Vous n'avez ni le temps ni l'expérience pour le faire vous-même ? Investissez dans des fonds et confiez votre capital à des spécialistes !

Plus d'infos

L’économie mondiale à la peine en juin 2022

Après plusieurs mois de résilience, la consommation américaine commence à marquer le pas. La zone euro est aussi de plus en plus menacée et même le secteur des services montre des signes de faiblesse. L’inflation a atteint de (nouveaux) plus hauts historiques. La Fed (Réserve fédérale américaine) a donc dû augmenter ses taux directeurs de 75 points de base en juin, tandis que la BCE (Banque centrale européenne) devrait aussi passer à l’action en juillet. 

Plus d'infos

Forte inflation en mai 2022, et les menaces de sa durée

L’inflation reste le sujet préoccupant en mai 2022, plus particulièrement sa persistance dans le temps alimentant les craintes de désancrage des anticipations d’inflation. Dans ce contexte, les banques centrales ont peu d’alternatives, en particulier aux États-Unis et au Royaume-Uni. En zone euro, l’activité économique tient bon, mais les perspectives s’assombrissent pour le deuxième semestre alors même que la BCE a d’ores et déjà entériné deux hausses de taux en juillet et septembre.

Plus d'infos

Prenez rendez-vous avec votre agent bancaire