Âge minimum, heures maximums, contrat : job étudiant, tout ce qu’il faut savoir

Jeunes Famille Budget – 24 mai 2019

Quand on étudie, on aime évidemment avoir un peu d’argent de poche. Aussi de nombreux jeunes se retroussent-ils les manches en décrochant un job d’étudiant. Et pas seulement pendant les vacances d’été, le reste de l’année aussi, pendant les week-ends par exemple. À ce propos, il y a certaines choses indispensables à savoir...

À partir de quel âge peux-tu postuler pour un job étudiant ?

 
Choisis un job d’étudiant en rapport avec tes études ou tes intérêts professionnels. Tu acquerras ainsi déjà une expérience pratique.

Que dit la législation sur l'âge minimum auquel tu peux travailler en tant qu'étudiant ? Tu peux travailler en tant qu’étudiant jobiste dès que :

  • Tu as 16 ans.
  • L’âge minimum pour un job étudiant descend à 15 ans après tes deux premières années d’enseignement secondaire.

Tu as le statut d’étudiant si :

  • Tu étudies dans l’enseignement secondaire, supérieur ou universitaire.
  • Les études constituent ton activité principale, pas ton éventuel travail. Si tu as déjà un emploi et que tu suis une formation de bachelier après tes heures de travail, tu n’es plus considéré comme étudiant.

Tu n'est plus étudiant si :

  • Tu as décroché un contrat de 12 mois ou plus auprès d’un employeur. Ton employeur et toi, vous payez dès ce moment-là des cotisations sociales classiques.
  • Tu suis des cours du soir ou une autre forme d’enseignement à horaire réduit. Dans ce cas-là non plus, tu ne pourras plus effectuer de job étudiant.

Tu as des doutes quant à ta situation ? Prends contact avec le Contrôle des lois sociales du SPF Emploi.

En tant que jobiste, dois-tu disposer d’un contrat de travail étudiant?

En tant que jobiste, tu dois conclure un contrat d’occupation d’étudiant. Celui-ci te protège et suit la réglementation en matière de job étudiant. Il détermine notamment le genre de travail autorisé, le nombre de jours de repos auxquels tu as droit, quand tu peux travailler ou non, etc. Bref, il constitue une garantie de tes droits et obligations. Tu peux conclure ce contrat étudiant pour une durée maximale d’un an. Pour plus d’infos, clique sur les liens suivants :

Combien de jours peux-tu travailler en tant que jobiste ?

La réglementation sur les jobs étudiants a changé en 2017. Avec un contrat d’étudiant, tu peux désormais travailler au maximum 475 heures par année civile, ce pour quoi tu paies des cotisations sociales inférieures à celle d’un travailleur ordinaire : au lieu de 13,07%, une cotisation ONSS de 2,71% seulement est retenue sur ton salaire brut et aucun précompte professionnel. Tu peux travailler plus si tu le souhaites, mais dans ce cas tu paieras les cotisations sociales normales, ainsi que le précompte professionnel.

Tu peux répartir tes 475 heures sur toute l’année : depuis le 1er janvier 2012, les jobs étudiants ne sont plus saisonniers. Tu n’es donc pas obligé de te limiter aux vacances d’été. Sur Student@Work, tu peux vérifier le nombre de jours que tu as déjà prestés  et ceux qu’il te reste. Tu peux également y télécharger une app.

Un job étudiant dans l’horeca ? Tu peux travailler plus d’heures

Pour les 475 premières heures que tu prestes, tu es considéré comme étudiant jobiste «classique» : tu paies des cotisations sociales réduites sur ta rémunération réelle. Si tu souhaites travailler plus, ce n’est plus un job étudiant : tu es alors considéré comme travailleur occasionnel dans l’horeca. Tu peux dans ce cas travailler 50 jours de plus agrave; des conditions avantageuses, mais jamais plus de 2 jours de suite. Tu paies alors les cotisations sociales classiques, mais calculées sur une petite rémunération fictive.  Tu peux suivre tes jours de travail prestés grâce au compteur disponible sur horeca@work.

Tes parents continuent-ils à percevoir des allocations familiales si tu as un job étudiant ?

Depuis début 2019, les allocations familiales font partie des compétences des communautés et régions. Selon ton lieu de résidence, les règles sont donc différentes. Pour avoir plus d’informations, il faut se rendre sur les sites suivants :

A Bruxelles, la réforme n’entrera en vigueur qu’en janvier 2020. La gestion des allocations familiales pour la région reste donc encore entre les mains de Famifed  jusque-là.

Tes parents paient-ils plus d’impôts si tu as un job étudiant ?

Si tes revenus en tant que jobiste dépassent un certain montant, tu n’es plus à charge de tes parents et tu es considéré comme financièrement indépendant. Tes parents paient alors plus d’impôts. Si tu souffres d’un handicap, cela peut influencer le montant que tu peux gagner.

Les montants maximaux que tu peux gagner en tant qu’étudiant jobiste changent chaque année.Voici les montants valables pour 2019 (exercice d’imposition 2020).

Ta situation familiale Montant brut maximum que tu peux gagner
Tes parents sont imposés ensemble 6.942,50 euros*
Tes parents sont imposés isolément  8.792,50 euros*
Tes parents sont imposés isolément et tu es fiscalement considéré comme lourdement handicapé.  10.417,50 euros*

* Montants bruts après retenue des cotisations sociales, valables pour l’année de revenus 2019. Ces montants ne sont valables que si tu n’as pas d’autres ressources que le salaire lié à ton travail d’étudiant et si tu ne déduis pas de frais professionnels réels dans ta déclaration d’impôts (source : Student@Work)

Dois-tu payer des impôts en tant que jobiste ?

Tu ne dois pas payer d’impôts tant que tes revenus restent inférieurs à 12.657,14 euros bruts*. Tu dois effectivement remplir une déclaration d’impôts pour ton job étudiant, même si tes revenus restent largement inférieurs à ce montant. C’est surtout important pour la récupération du précompte professionnel. Tu n’as pas reçu de formulaire de déclaration ? Demandes-en un auprès du contrôleur principal des impôts de ton lieu de résidence.

* Montant brut après retenue des cotisations sociales, valables pour l’année de revenus 2019.

Tu as mis de l’argent de côté ? Pense alors à un compte à vue et à un compte d’épargne !

Si tu travailles comme jobiste, c’est une bonne idée d’ouvrir un compte à vue et un compte d’épargne  Ton employeur te demandera très probablement ton numéro de compte à vue pour y virer ton salaire et avec un compte d’épargne, tu peux mettre un peu d’argent de côté pour plus tard.

Encore un bon conseil…

Choisis un job d’étudiant en rapport avec tes études ou tes intérêts professionnels. Tu acquerras ainsi déjà une expérience pratique qui te servira peut-être de tremplin vers un emploi fixe après tes études.

Plus d’infos ?

Deux sites essentiels : Student@Work et le SPF Finances. Ces deux infographies donnent un aperçu de toutes les informations utiles : « 4 choses à garder en tête ! » et « 5 mythes que l’on entend souvent ». Très pratique : à télécharger et à garder bien en vue.

Conseils et questions sur nos produits

Contactez votre Agent bancaire AXA

Plus d'articles à ce sujet

Votre enfant part bientôt en Erasmus ? Envoyez votre fils ou fille sans risque à l’étranger

Dans l'enseignement supérieur, votre fils ou votre fille acquiert beaucoup de connaissances et d'expérience uniques avant d’entrer véritablement dans le monde du travail. En outre, l'université offre de nombreuses opportunités, comme la possibilité d’étudier à l'étranger. Votre enfant a-t-il l'intention d'étudier ou de faire un stage à l'étranger au cours de la prochaine année scolaire ? Vous avez alors sans doute beaucoup de questions pour lesquelles vous aimeriez avoir une réponse avant de laisser votre fils ou votre fille partir en Erasmus.

Plus d'infos

Envie de continuer tes études ? Sois attentif...

Ton diplôme de secondaire en poche, tu vas entreprendre des études dans une haute-école ou à l'université ? Il est essentiel de regarder de plus près un certain nombre d'éléments importants. Sinon, il se peut que tu fasses le mauvais choix, ce qui te suivra encore longtemps.

Plus d'infos

Comment financer les études de vos enfants ?

Étudier coûte beaucoup d’argent chaque année. L’inscription, un ordinateur, les livres, un kot ou une chambre d’étudiant, etc. C’est un véritable budget et ceux qui ont des enfants aux études le sentent probablement au niveau de leur portefeuille. Ces nombreux frais peuvent causer des déficits financiers. Heureusement, il existe différentes aides financières ou options de financement pour les étudiants et leurs parents afin que les études supérieures restent accessibles, notamment une bourse ou une allocation d’étude ou un prêt étudiant.

Plus d'infos

Quelle banque choisir ? Quelques conseils !

Vous êtes jeune et dynamique et êtes à la recherche d’une banque pour l’ouverture d’un compte à vue et d’épargne ou pour un prêt par exemple. Mais quelle banque choisir ? De nos jours, de nombreuses possibilités s’offrent à vous pour le choix d’une banque. Nous vous donnons quelques conseils sur la façon de vous y prendre.

Plus d'infos