Marche à suivre pour une maison peu énergivore

Vous loger Emprunter Rénover – 06 mai 2019

Il n'y a pas si longtemps, une nouvelle salle de bain ou une nouvelle cuisine figurait en première place dans l’esprit des propriétaires voulant rénover. De nos jours, l'économie d'énergie est une priorité. Des rénovations éconénergétiques ont déjà été réalisées dans de nombreuses maisons et on estime qu'un propriétaire sur trois prévoit des rénovations énergétiques au cours des cinq prochaines années. Et c'est nécessaire car une grande partie des maisons existantes n'obtiennent pas encore de résultats suffisants en matière d'efficacité énergétique. Mais comment faire pour que votre maison devienne éconénergétique?

Étape 1 : isoler le toit

Marche à suivre pour une maison peu énergivore
De nombreux propriétaires ont des plans de rénovation éconénergétiques ou énergétiques. Quelle est la meilleure chose à réaliser en premier ?

La toiture constituant le principal point de déperdition d’énergie, il vaut mieux commencer par ce poste. Vous économiserez ainsi facilement 30 % d’énergie par an. L’isolation d’une toiture inclinée peut se réaliser :

  • de l’intérieur, en posant une sous-toiture, une couche d’isolation et un pare-vapeur ;
  • de l’extérieur (toiture sarking) : pose de panneaux isolants rigides sur le toit.

CONSEIL : Si vous n’utilisez pas le grenier, isolez son plancher. L’isolation d’un toit plat peut se faire par le haut.

Étape 2 : remplacer les châssis ou le vitrage

En 2020, le double vitrage sera exigé dans toutes les habitations. Il sera obligatoire dans les espaces de vie, cuisines, chambres à coucher et salles de bains. Les cages d’escaliers, halls d’entrée et couloirs ne sont pas concernés par cette obligation. Il convient donc de remplacer vos vitres, voire vos châssis.

  • Si vos profilés sont en mauvais état, remplacez les menuiseries et le vitrage. La valeur U (transmission thermique) du profilé déterminera celle de l’ensemble du châssis.
  • Si vos profilés sont encore étanches aux courants d’air et bien solides, il peut être plus intéressant financièrement de remplacer le vitrage par un modèle à haut rendement.

CONSEIL : Découvrez le vitrage adapté à vos besoins (ex. : bloquer le bruit provenant de l’extérieur ou les rayons ardents du soleil) sur le site de votre fournisseur de châssis.

Étape 3 : remplacer la chaudière

Le chauffage engloutit plus de la moitié de notre consommation d’énergie. Si vous vous chauffez à l’électricité ou au gaz, investissez dans une chaudière à haut rendement ou une pompe à chaleur. Vous envisagez de procéder à l’isolation thermique de votre habitation ou votre maison est parfaitement isolée et équipée d’un chauffage par le sol ? L’installation d’une pompe à chaleur peut être intéressante.

Il existe trois types de pompes à chaleur :

1. La pompe sol-eau qui puise la chaleur dans le sol.

2. La pompe eau-eau qui prélève la chaleur de l’eau.

3. La pompe air-eau qui extrait la chaleur de l’air extérieur.

CONSEIL : il existe des appareils hybrides combinant pompe à chaleur, chaudière et boiler, pour réaliser encore plus d’économies d’énergie.

Étape 4 : isoler les murs extérieurs

Si vous devez rénover tant la façade que les menuiseries, mieux vaut le faire en même temps. Des châssis bien isolés dans un mur peu isolé risquent de faire apparaître de la condensation sur le mur. Il existe trois possibilités pour isoler les murs.

  • Isolation par l’extérieur

Les murs massifs des habitations plus anciennes s’isolent de préférence par l’extérieur. La façade doit être parachevée, mais vous ne perdrez pas d’espace à l’intérieur.

BON À SAVOIR : les constructeurs s’adaptent aux nouvelles normes d’isolation et prévoient dès lors la finition de façade la plus mince possible.

  • Isolation par l’intérieur

L’isolation par l’intérieur peut être envisagée uniquement lorsqu’une isolation des murs creux ou par l’extérieur n’est pas possible.

  • Remplissage des murs creux

Les premiers murs creux se retrouvent sur les logements construits à partir des années 1950. Si le vide est propre et présente une épaisseur de 3 à 6 cm de large, il est possible de le combler avec un matériau isolant, éventuellement par injection. Le gros avantage ? Rien ne change à l’intérieur ni à l’extérieur, et votre investissement sera rentabilisé après 3 ou 5 ans seulement.

CONSEIL : faites vérifier si le vide est assez large et suffisamment propre pour pouvoir accueillir ce type d’isolation.

Étape 5 : la ventilation

Les nouvelles constructions doivent obligatoirement être pourvues d’un système de ventilation. Même dans les maisons bien isolées de fond en comble, il est conseillé de prévoir une ventilation. Les pouvoirs publics établissent une distinction entre une rénovation et une extension avec reconstruction.

CONSEIL 1 : vous voulez en profiter pour investir dans de nouveaux châssis ? Songez aux grilles de ventilation.

CONSEIL 2 : ventiler et chauffer en même temps ? C’est possible. Le système E+ aspire l’air chaud vicié et le récupère pour produire de l’énergie.

Vous songez à un logement économe en énergie ?

Calculez votre mensualité pour un prêt vert pour de travaux de rénovation économiseurs d’énergie.

 

guide immo

Vous trouverez un tas d’autres informations précieuses sur tout ce qui touche à la construction, la rénovation et la transformation dans le guide immo d’AXA Banque.

76 pages pleines d’inspiration, d’astuces et de conseils pour mener à bien votre projet immobilier.

Téléchargez maintenant votre exemplaire.

Plus d’infos sur les primes, surfez sur :

Conseils et questions sur nos produits

Contactez votre Agent bancaire AXA

Plus d'articles à ce sujet

Primes à la rénovation en Flandre

Vous envisagez des rénovations écoénergétiques ? Divers avantages et subsides à la rénovation vous sont offerts. De nombreuses initiatives existent aujourd’hui pour soutenir les rénovations vertes. L’initiative BENOveren vous aide à mieux rénover : avec une meilleure planification et une meilleure efficacité énergétique. Informez-vous donc à l’avance. De cette façon, vous saurez exactement à quoi vous attendre et éviterez les mauvaises surprises. Nos informations vous donneront déjà un bon point de départ.

Plus d'infos

Les logements économes en énergie convainquent les Belges. Pourquoi ?

De plus en plus de nos concitoyens attachent de l’importance aux logements à faible consommation énergétique. Il s’agit de l’une des principales conclusions d’une étude de marché* réalisée pour le compte d’AXA Banque auprès de propriétaires récents et futurs à propos de l’achat de leur premier logement. Mais quelles sont leurs motivations pour construire ou rénover d’une façon qui soit économe en énergie ? Les économies sur les coûts énergétiques ? Ou est-ce que la sensibilisation à l’environnement joue également un rôle ? Par ailleurs, les jeunes ont-ils une attitude différente de celle des personnes plus âgées ?

Plus d'infos

Une majorité de jeunes préfèrent un logement à faible consommation énergétique et clé sur porte

3 Belges sur 4 qui achètent leur premier logement attachent beaucoup d’importance aux logements à faible consommation énergétique. C’est ce qui ressort d’une étude réalisée par le cabinet d’études InSites Consulting* pour le compte d’AXA Banque auprès de propriétaires récents et futurs à propos de l’achat de leur premier logement. Ils semblent toutefois moins enclins à retrousser leurs manches eux-mêmes pour ce logement économe en énergie, car la majorité préfère une nouvelle construction ou une maison existante clé sur porte en bon état à une maison existante qui doit être entièrement rénovée. Pourquoi ? Découvrez-le dans cet article.

Plus d'infos

La Flandre favorise la construction et rénovation éco-énergétiques

À partir de 2021, chaque nouvelle construction destinée au logement en Europe devra être « Quasi neutre en énergie » (ou Q-ZEN). En Flandre, le niveau de consommation d’énergie ou niveau E est donc progressivement ramené à E30, la norme obligatoire à partir de 2021. Le gouvernement flamand souhaite également encourager les propriétaires de logements existants à rénover de manière économe en énergie et propose un niveau E maximum de 60 d’ici 2050. Quel est le bilan en Flandre ? Par ailleurs, que recevez-vous du gouvernement flamand en échange d’un logement Q-ZEN ou de travaux de rénovation réduisant considérablement le niveau de consommation énergétique ?

Plus d'infos

A vendre : maison à rénover entièrement. Comment évaluer les coûts ?

Vous avez trouvé une maison qui vous plaît, mais elle doit être entièrement rénovée et vous aimeriez également effectuer des travaux de rénovation énergétique de grande ampleur. Vous n'êtes pas certain que tous ces travaux rentrent dans votre budget. Mais vous aimez le quartier, il y a des commerces, des transports publics et des écoles à proximité, et la maison est très spacieuse. Comment savoir combien vont coûter au total la maison et les travaux ?

Plus d'infos