Les marchés financiers face au coronavirus (Covid-19)

Préparer votre avenir Corona Actualités Investir – 09 mars 2020

Le Covid-19, mieux connu sous le nom de Coronavirus, fait les gros titres. Un évènement qui touche l'ensemble de l'économie mondiale et donc aussi les marchés financiers. À quoi faut-il s'attendre ? Voici un point sur la situation.

marchés financiers face au coronavirus 
Il est impossible de prédire comment les marchés financiers vont réagir à court terme.

Où en sommes-nous aujourd'hui ?

  • Lorsque le Coronavirus a fait son apparition, il y a quelques mois, tout portait à croire que le Covid-19 ne franchirait pas les portes du territoire chinois. Une vision que partageaient également les marchés financiers. Ils s'étaient montrés un peu nerveux, mais pour redevenir ensuite rapidement positifs. Les bourses étaient pour ainsi dire relativement sereines.
  • Mais depuis quelques semaines, le virus semble se propager dans le monde entier. Une propagation que l'on doit à la mondialisation de l'économie, tous les pays étant liés les uns aux autres.
  • Des cas ont fait leur apparition en Corée, en Allemagne, en Belgique, mais c'est surtout l'Italie (l'une des plus grandes économies européennes) qui semble abriter un foyer du virus en question. Pour l'heure, 106 cas ont été décelés aux États-Unis.
  • La réaction des pays touchés ne s'est pas fait attendre. Des mesures renforcées ont été prises en vue d'enrayer la propagation du Covid-19 : limitation des voyages, personnes mises en quarantaine, etc.
  • Il est désormais clair que ces diverses mesures, certes indispensables, vont mettre un frein à l'économie mondiale. En effet, l'impact pour les compagnies aériennes, les hôtels, les entreprises technologiques qui produisent en Chine comme Apple, ou pour des sociétés comme Uber, est bel et bien réel. Certaines entreprises ont déjà lancé des avertissements sur bénéfice et cela ne devrait pas s'arrêter là.
  • La réaction des marchés financiers qui, pour information, avaient atteint des taux record avant que l'épidémie n'éclate, n'a pas tardé. Le Dow Jones a ainsi perdu 1190 points en une journée, du jamais vu. Les cours des actions s'attendent donc à ce que les bénéfices des entreprises, en raison desdites mesures, diminuent.
  • Dans un tel contexte, les investisseurs sont à la recherche de refuges sûrs, et les obligations d'État, parallèlement à l'or, en font partie. C'est ainsi que le taux à long terme a chuté à 0,936 % aux USA, une première dans l'histoire.

À quoi faut-il s'attendre à court terme ?

  • Impossible de dire à l'heure actuelle quelle sera l'étendue de la propagation du Covid-19 au final. Sommes-nous en mesure d'enrayer le virus ? Le monde entier est-il touché ? Quelles seront les prochaines mesures prises par les autorités, et à quel point ces dernières vont-elles limiter davantage le commerce international ? Comment la situation va-t-elle évoluer aux États-Unis ? Difficile à dire à l'heure actuelle.
  • Il est dès lors impossible de mesurer l'impact sur l'économie mondiale. Tout dépend de la propagation et des mesures prises.
  • Une chose est sûre : la Chine semble actuellement contrôler la propagation, et les entreprises se remettent doucement en action. Il s'agit là d'un signe positif.
  • Les chiffres semblent également montrer que le virus peut plutôt être assimilé à une grippe. Ce qui est également rassurant.
  • En résumé, il est pour ainsi dire impossible de prédire comment les marchés financiers vont réagir à court terme.
  • Il est clair que les cours des actions vont rester tributaires de l'actualité liée au virus pendant encore un long moment, et réagiront dès lors négativement ou positivement en fonction de celle-ci. La volatilité va donc encore persister pendant un moment.

Les banques centrales à la rescousse ?

  • Vendredi dernier, le 28/02/2020, les banques centrales ont indiqué qu'elles étaient prêtes à alimenter les marchés financiers avec la liquidité nécessaire. La FED (Banque centrale aux USA) a créé la surprise en diminuant également, mardi 03/03/2020, le taux à court terme de 50 points de base afin de soutenir les marchés et l'économie.
  • Un signal qui s'est traduit ce lundi par un rétablissement des bourses avec une augmentation record aux États-Unis.
  • Mais les banques centrales ne sont pas en mesure de limiter le virus, et nous sommes dès lors en droit de nous demander si cette intervention va réellement porter ses fruits.

Quid du moyen et du long terme ?

  • De tels chocs surviennent régulièrement et sont souvent temporaires.
  • AXA Investment Managers est convaincue que l'économie va se remettre à moyen et long terme. AXA IM fait dans ce contexte référence à des signes de reprise économique qui étaient déjà bien présents avant l'apparition du Covid-19.
  • Les bourses vont traduire une telle reprise de façon positive dans les cours des actions, et le plus souvent même six mois en avance.
  • La recherche d'un plancher pour la bourse constitue tout un processus qui prend du temps. Difficile donc de définir le moment exact.

Comment réagir au mieux à une telle baisse du marché ?

Dans tous les cas, il convient de garder son calme.

car il/elle est le mieux placé(e) pour vous conseiller dans ce contexte.

(Article rédigé sur base d'informations au 6 mars 2020.)

Conseils et questions sur nos produits

Contactez votre Agent bancaire AXA

Plus d'articles à ce sujet

Investir à long terme : que faut-il entendre par long ?

Quiconque envisage d'investir reçoit une profusion de conseils. Notamment : « N'investissez que l'argent dont vous pouvez vous passer ». Ou encore : « Il faut investir sur le long terme ». Mais quelle doit donc être la longueur de ce « long terme » ? Et comment éviter que votre argent ne s'immobilise pendant plusieurs années après un repli des marchés financiers ? Deux conseils pour vous prémunir contre les aléas de la bourse.

Plus d'infos

Conflit en Ukraine : pression sur l’économie en avril 2022

La guerre s’éternise à 2000 kilomètres de nos frontières, avec son lot de victimes. Nos économies pâtissent aussi de ce conflit, en particulier la confiance des ménages européens. Les banques centrales mettent des politiques en place pour tenter de maitriser l’inflation. Tour du monde économique dans un contexte tendu.

Plus d'infos

Guerre en Ukraine : impact sur l’économie en mars 2022

Le conflit fait rage en Ukraine. À côté du drame humain, les banques centrales et décideurs économiques du monde entier (notamment la Réserve fédérale américaine) s’organisent. En forte hausse : le prix de l’énergie et l’inflation. En baisse, la confiance et la demande des ménages. Avec des accents particuliers selon la zone géographique. Analyse.

Plus d'infos

Montant des pensions en Belgique : à quel écart de revenu vous devez vous attendre

La plupart des Belges se préoccupent certes de leur retraite, mais curieusement, peu savent estimer le montant de la pension légale qui les attend. Une chose est sûre cependant : celui-ci pourrait bien s’avérer décevant et ne pas suffire, ou à peine, pour continuer à profiter convenablement de la vie. Quel est le montant moyen d’une pension de retraite en Belgique ? Votre allocation de pension légale pourra-t-elle couvrir vos besoins ? Ou vous faudra-t-il épargner pour bénéficier d’un revenu complémentaire à votre retraite ? Les chiffres parlent d’eux-mêmes.

Plus d'infos

Contactez votre Agent bancaire AXA