Épargne-pension : 990 ou 1.270 euros ?

Préparer votre avenir Investir Pension – 04 février 2020

Vous pouvez choisir d’épargner un maximum de 990 ou de 1.270 euros par an pour votre pension, et bénéficier d’une déduction fiscale différente. Que devez-vous faire si vous optez pour le montant maximal le plus élevé ? Et quelle est l’option la plus avantageuse : 990 ou 1.270 euros par an ?

Différents montants maximaux d’épargne-pension, un avantage fiscal différent

Épargne-pension : 990 ou 1.270 euros ?
Sur le plan fiscal, on ne peut pas se contenter de dire qu’il est plus intéressant d’épargner 1.270 euros plutôt que 990 euros chaque année, dans tous les cas et pour tout le monde.

Toute personne qui cotise pour son épargne-pension ou commence à épargner pour sa pension complémentaire devra faire un choix entre deux maxima légaux :

  • si vous vous en tenez au montant maximum de 990 euros, vous bénéficierez l’année suivante d’une réduction d’impôt de 30%, autrement dit 297 euros.
  • si vous optez pour le montant maximum de 1.270 euros, vous bénéficierez l’année suivante d’une réduction d’impôt de 25% sur votre versement, autrement dit 317,5 euros.

Lorsque vous épargnez 1.270 euros au lieu de 990 euros dans le cadre de votre plan d’épargne-pension, vous retouchez donc un petit peu plus des impôts : une réduction fiscale supplémentaire de 20,5 euros.

Au bout du compte, le capital final est sensiblement différent selon que l’on épargne 990 ou 1.270 euros. Si vous souhaitez vous constituer un capital aussi élevé que possible via votre épargne-pension, vous avez tout intérêt à opter pour le maximum légal le plus élevé.

Épargne-pension : 990 ou 1.270 euros capital

Que se passe-t-il si l’on épargne malencontreusement plus de 990 euros ?

À moins que vous n’ayez clairement indiqué à votre banque que vous souhaitiez épargner 1.270 euros, la banque vous remboursera le montant excédentaire épargné. Verser trop d’argent ne signifie donc pas automatiquement que vous avez opté pour le montant plus élevé. Lorsque vous optez pour le maximum le plus élevé, vous devez confirmer votre choix chaque année auprès de votre banque via un formulaire spécifique.

Quel est le montant le plus intéressant d’un point de vue fiscal ?

Sur le plan fiscal, on ne peut pas se contenter de dire qu’il est plus intéressant d’épargner 1.270 euros plutôt que 990 euros chaque année, dans tous les cas et pour tout le monde.

La vraie question consiste à savoir si ce montant, relativement petit, de 20,5 euros par an (même si vous l'investissez à son tour) compense la taxation anticipée ou impôt final lors de votre 60e anniversaire. En effet, à vos 60 ans le fisc perçoit un impôt de 8% sur tout ce que vous avez épargné jusque-là, capitalisé à un taux annuel fictif de 4,75%.

Plus le capital pension est élevé, plus la taxation anticipative l’est également. Si vous épargnez 1.270 euros par an, la note que le fisc vous présentera lors de votre 60e anniversaire sera plus élevée que si vous aviez épargné 990 euros par an.

La meilleure option dépend donc de votre âge et du rendement du réinvestissement de la réduction d’impôt supplémentaire. Un épargnant qui a 25 ans aujourd'hui bénéficiera évidemment de réductions d’impôt pendant plus longtemps qu'une personne âgée de 50 ans. Mais lorsque notre épargnant fêtera son 60e anniversaire, le montant sur lequel le fisc calculera l’impôt final sera également plus élevé. Et étant donné que la période d’épargne sera également plus longue, le taux d’intérêt de 4,75 % aura un impact plus grand en raison des intérêts composés.

Quand convient-il d'opter pour le nouveau montant maximum d’épargne pension ?

Nous vous proposons la simulation suivante pour pouvoir le déterminer :

  • Pour un épargnant de 18, 25, 30, 35, 40, 45 et 50 ans.
  • Nous avons calculé l'intérêt annuel sur le réinvestissement d’une réduction d’impôt complémentaire à 0%, 3%, 4%, 5% et 6%.
  • La simulation court pour tous les épargnants jusqu’à leur 60e anniversaire, c'est-à-dire juste après le paiement de la taxation anticipée.
  • Nous partons du principe qu’ils épargnent 1.270 euros par an.

La simulation porte donc sur une personne qui épargne 1.270 euros par an, où le réinvestissement de la réduction fiscale plus élevée compense la taxation anticipée plus élevée à 60 ans. Si investir 1.270 euros par an n’est pas fiscalement avantageux, le résultat apparaît en bleu. Si investir 1.270 euros par an est fiscalement avantageux, le résultat apparaît en gras.

Épargne-pension : 990 ou 1.270 euros fiscal

Le tableau montre qu'épargner 1.270 euros par an pour une épargne-pension est généralement moins avantageux. Pour les épargnants relativement jeunes, le rendement du réinvestissement de la réduction d’impôt supplémentaire de 20,5 euros doit, par exemple, atteindre 5% pour qu’épargner 1.270 euros devienne fiscalement avantageux. Pour atteindre un rendement aussi élevé, ils doivent être disposés à prendre de plus grands risques quant à leur stratégie d’investissement. Il faut dès lors s’assurer que cela cadre avec leur profil d'investisseur.

Sur le plan purement fiscal, épargner 1.270 euros au lieu de 990 euros par an devient seulement avantageux après le 60e anniversaire. En effet, ces versements font toujours l’objet d'une réduction fiscale, mais plus d’une taxation anticipée. L’année où vous fêtez votre 60e anniversaire, vous avez tout intérêt à attendre que votre anniversaire soit passé avant d’effectuer le virement. Vous éviterez ainsi que le montant versé cette année-là soit imposé.

Ne tombez pas dans le piège fiscal de l’épargne-pension

Imaginons que vous avez opté pour le maximum fiscal le plus élevé et que vous versez 1.000 euros. Dans ce cas, vous bénéficiez d'une déduction fiscale de 250 euros au lieu de 297 euros de réduction pour le plafond le plus bas de 990 euros. En effet, dès que vous versez 1 euro de plus que 990 euros, la réduction d’impôt repasse de 30 à 25% pour l’entièreté du montant épargné. Il s’agit donc d’une perte de 47 euros. À partir d'un montant de 1.188 euros, la perte disparaît de nouveau. Il est donc déconseillé d’épargner un montant allant de 991 à 1.188 euros pour sa pension.

À vous de peser le pour et le contre, et de voir si, à l’échéance de votre plan d’épargne-pension, c’est la constitution d’un capital plus élevé qui prime sur l’avantage fiscal assurément réduit dont vous bénéficierez. Assurez-vous également que le capital constitué grâce à votre épargne-pension soit suffisant pour maintenir vos revenus une fois la mise à la retraite atteinte, et pensez à vérifier s’il n’existe pas d’autres moyens de vous constituer une pension. Vous avez tout intérêt à faire appel à un expert.

Conseils et questions sur nos produits

Contactez votre Agent bancaire AXA

Plus d'articles à ce sujet

Quel est votre plus beau profil… pour investir ?

Une personne n’est pas l’autre. C’est ce qui fait le sel de la vie en société. Chacun vit et consomme comme il l’entend. Nous allons cette fois-ci comparer le monde des placements et celui, sans doute plus familier pour vous, de la remise en forme. Prenez-vous soin de votre look et de votre santé ? Comment achetez-vous vos produits de beauté ? Ces deux univers pourraient présenter des similitudes.

Plus d'infos

La Bourse ne part jamais en vacances !

Les vacances sont à vos pieds et vos pieds sont dans l’eau. Sur une plage d’Europe ou près d’un lac dans les Ardennes, vous prenez du temps pour vous, enfin. Pour tout oublier de ce premier semestre 2020. Tout ? Quelle réflexion vient à l’esprit quand on évoque votre portefeuille d’investissement ? Comment allez-vous gérer ces trois semaines de congé et quels sont les points d’attention pour vos placements ?

Plus d'infos

Successions (3) : le « vrai ou faux » des donations

Un nouvel article dans l’univers des successions. Nous zoomons cette fois-ci sur le cas particulier des donations. Donner, c’est aussi et surtout donner correctement. Sans embarras pour le donateur et le donataire. Sans vouloir être exhaustif dans cette matière en perpétuelle évolution ni nous substituer à votre notaire, voici un article « vrai ou faux » pour vous initier aux donations.

Plus d'infos

Déclaration fiscale : comment payer moins d’impôts ?

Juin, début des beaux jours… et, hélas, un des mois pour compléter votre déclaration fiscale 2020 revenus 2019. Certains d’entre vous n’auront malheureusement peu ou pas d’avantages fiscaux à déduire cette année. Savez-vous qu’une épargne-pension vous propose un avantage fiscal intéressant aujourd’hui et un revenu complémentaire demain ?

Plus d'infos

Épargner ou investir? D’abord épargner, puis investir!

Vous voulez commencer à investir ? Veillez d’abord à disposer d’une réserve d’argent sûre en cas d’urgence. Vous avez peut-être aussi des projets spécifiques pour lesquels vous aimeriez également mettre un peu d’argent de côté. Comment allez-vous vous y prendre pour tout mener à bien ? Et quelles formules d’épargne et de placement sont indiquées pour vos projets à court, moyen et long terme ?

Plus d'infos