Ne vous mettez pas à nu !

Gérer votre argent Cartes bancaires Banque en ligne – 08 juin 2016

Effectuer ses opérations bancaires sur internet est et reste sûr. Il n’empêche qu’il faut absolument rester sur ses gardes par rapport au phishing. Ces derniers temps, de plus en plus de gens reçoivent un faux mail leur demandant de renvoyer leur carte bancaire parce qu'elle doit soi-disant être remplacée. Ne réagissez surtout pas à ce genre de demande : jamais aucune banque ne vous demandera cela !  

phishing carte bancaire
Lors du phishing de carte bancaire, les fraudeurs tentent de prendre possession de la carte bancaire et du code pin. Votre banque ne vous demandera jamais de lui renvoyer votre carte bancaire, et certainement pas de lui communiquer votre code pin. 

Ne révélez jamais le code secret de vos cartes

Les fraudeurs utilisent des techniques existantes qu’ils affinent en permanence. Ils demandent de plus en plus souvent la carte bancaire et son code pin ou les codes générés par le lecteur de cartes.  Voici un petit aperçu des techniques de fraude les plus fréquentes.  

Phishing de carte bancaire

Lors du phishing de carte bancaire, les fraudeurs tentent de prendre directement possession de la carte bancaire et du code pin qui y est lié. Sous prétexte de devoir modifier ou activer une nouvelle fonctionnalité sur votre carte, les escrocs vous demandent de la leur envoyer par courrier et d'introduire votre code pin sur un faux site internet.  

Lors du remplacement d’une carte bancaire, la banque vous remet toujours dans un premier temps votre nouvelle carte. Votre banque ne vous demandera jamais de lui renvoyer au préalable votre ancienne carte bancaire, et certainement pas de lui communiquer votre code pin. Ces éléments sont strictement personnels.  

Phishing du code nécessaire pour valider les opérations bancaires par internet

Lors du phishing du code nécessaire pour valider les opérations bancaires par internet, les fraudeurs essayent d'obtenir les codes permettant de se connecter pour effectuer ses opérations bancaires en ligne. Via un faux mail, ils vous invitent à cliquer sur un lien qui vous dirige alors vers un site web frauduleux. Celui-ci ressemble à s’y méprendre au site internet d’AXA Banque. Vous êtes à nouveau invité(e) à communiquer vos données personnelles. Ne réagissez en aucun cas à ces mails. Ne cliquez surtout pas sur le lien ! En cas de doute, n’hésitez pas à le signaler en envoyant un mail à : phishing@axa.be

Si vous soupçonnez quelque chose de suspect, mieux vaut vous arrêter aussitôt !

Si vous ne vous sentez pas à 100% à l'aise , surtout ne faites rien. D'autres conseils pour éviter d’être victime des nouvelles techniques de phishing ?

Lisez aussi les articles suivants :

Nouveaux mails de phishing : quelques conseils 

Méfiez-vous des sms de phishing et des demandes de remplacement de votre carte  bancaire

 Lisez le message complet de Febelfin 

Conseils et questions sur nos produits

Contactez votre Agent bancaire AXA

Plus d'articles à ce sujet

Votre smartphone : votre nouveau porte-monnaie

Notre portefeuille cède de plus en plus la place à notre smartphone comme moyen de paiement. Il ne se passe pas un jour sans que ne paraisse un article dédié aux nouvelles possibilités de paiement et aux apps de paiement pour votre téléphone. La nouvelle tendance : payer sans utiliser votre carte bancaire.

Quel est le mode de paiement préféré des Belges ?

La carte de banque reste le moyen de paiement le plus populaire en Belgique. C’est ce que révèle une enquête* menée par Bancontact auprès de 1.000 compatriotes en septembre 2017. Le paiement mobile et le paiement sans contact sont en forte progression, même si la plupart des personnes interrogées ne leur font pas encore entièrement confiance. Pour 3 Belges sur 10, le paiement mobile et sans contact est toutefois aussi sûr que les méthodes de paiement « classiques ».

Les jeunes de plus en plus souvent utilisés comme passeurs d’argent

Les cybercriminels approchent de plus en plus souvent les jeunes pour les utiliser comme passeurs d’argent. Ce faisant, ils peuvent transférer de l’argent volé vers d’autres comptes, souvent situés à l’étranger. Febelfin a publié un communiqué de presse à ce sujet. Les jeunes sont contactés dans les lieux de loisirs nocturnes ou à travers des médias sociaux populaires, comme Instagram, WhatsApp ou Snapchat, avec la promesse de gagner de l’argent rapidement. Souvent, ils ne se rendent pas compte qu’ils commettent un délit.

Nouveau e-mail de phishing en circulation

Un e-mail d’hameçonnage circule à nouveau. Ce faux e-mail, soi-disant envoyé au nom d’AXA Banque, a pour objectif d’obtenir des informations confidentielles. Voici un exemple de l’e-mails d’hameçonnage récent. Nombre de nos clients l'ont reçus et nous l'ont signalé.

Attention à l’hameçonnage par le biais d’Adwords et des médias sociaux

Les pirates informatiques sont constamment en quête de nouvelles manières d’intercepter vos données personnelles ou bancaires. Des tentatives d’hameçonnage ont encore récemment été détectées par le biais de Google Adwords et de médias sociaux tels que WhatsApp et Facebook, en ayant à chaque fois recours à un lien qui mène vers un faux écran de connexion pour des opérations bancaires par Internet ou une plate-forme de paiement en ligne. Faites dès lors preuve d’une extrême vigilance lorsque vous effectuez des recherches sur Internet, par ex. par le biais de Google, ou quand on vous propose des réductions alléchantes par le biais des médias sociaux.