Nos 9 conseils pour un achat immobilier réussi

Vous loger Investir Emprunter – 30 octobre 2015

L’achat d’une maison ou d’un appartement. Un des choix les plus importants de votre vie. Un choix émotionnel mais aussi de raison, pour ne pas commettre d’erreur. Voici une check-list pour ne pas vous tromper.
 
Les taux sont bas pour l’instant. Pour vous faire une première bonne idée, faites une simulation sans frais.

Chérie, tu as vu l’annonce sur internet ? Une maison trois façades à  Namur à vendre !

-  Non, par contre j’ai vu un panneau ‘à vendre’ à quelques dizaines de mètres d’ici.

Si un projet immobilier démarre souvent par une annonce, sur internet ou au détour d’une promenade, il débute chaque fois par un besoin, une envie… ou un rêve.

Un futur nid pour la petite famille qui va bientôt s’agrandir, un investissement pour demain voire après-demain… Une nécessité aussi, quand les chemins se séparent et qu’il faut repartir… ailleurs. À quoi faut-il penser ?

1.  Prenez votre temps, cela vaut de l’argent.

Le facteur temps est essentiel dans cette démarche. Attention à l’achat impulsif, même si la chance ne passe jamais deux fois.

Réfléchissez, consultez, prenez votre temps.

2.  La maison (ou l’appartement) doit être idéalement située, en fonction de vos besoins

Envisagez votre futur achat dans son environnement, pour que votre rêve ne vire pas rapidement au cauchemar.

Y a-t-il une école proche pour vos enfants ? Une crèche ? Le trajet maison-travail est-il réaliste ? Quels sont les transports en communs, présents et futurs ? Renseignez-vous sur les prescriptions urbanistiques (histoire d’éviter les désenchantements) ou interrogez les voisins.

3.  Le prix du bien : négociez, négociez, négociez.

Lorsque vous aurez trouvé la maison ou l’appartement de votre choix, étudiez le prix puis négociez.

Par rapport au quartier, par rapport à la description du bien, au nombre de chambres, à l’état du bien, à l’historique des propriétaires et à leurs intentions…

Notez les arguments qui vous permettront de faire baisser le prix. Si le propriétaire quitte la Belgique, il pourrait être amené à se dépêcher. Tout bénéfice pour votre budget.

4.  Votre budget pour payer tous les frais ! 

Vous êtes certain d’avoir délimité votre budget ? Attention aux coûts cachés !

Un exemple : si vous comptez acheter un appartement dans une copropriété, demandez une copie de la dernière assemblée générale de l’immeuble. Vous pourriez découvrir une mauvaise surprise comme de prochains et importants travaux de rénovation pour l’ascenseur.

Et puis, n’oubliez pas les frais d’enregistrement, les frais de notaire, le futur précompte immobilier, les assurances (incendie, solde restant dû) qui vont gonfler votre budget global.

5.  Un soutien financier inattendu ? Les primes !

Primes fédérales, régionales, primes communales… C’est toujours bon à prendre. Sans oublier les avantages fiscaux et autres subventions. Les sites des régions vous donnent des informations qu’il convient de consulter régulièrement. Il s’agit d’une matière mouvante, notamment à Bruxelles.

Flandre

Wallonie

Bruxelles

Votre agent bancaire pourra également vous guider pour obtenir d'éventuels avantages fiscaux et subventions.

6.  Entourez-vous de professionnels.

Pour un montant aussi important, pour l’achat de votre vie, entourez-vous de professionnels. Prenez le temps de choisir ceux qui vous assisteront au mieux à chaque étape.

Que ce soit un architecte, un entrepreneur (pour la construction d’une maison) : visitez leurs chantiers, interrogez leurs clients, assurez-vous de leur solvabilité. Ou encore un notaire. Le saviez-vous ? Sous certaines conditions, le premier conseil notarial est gratuit.

Votre agent bancaire, en bon professionnel, trouvera pour vous les perles rares dans son carnet d’adresses !

Le saviez-vous ? L’événement  « Le Week-end Maisons & Architectes » qui se tient le samedi 10 et dimanche 11 octobre 2015 (de 10h à 18h) fait se rencontrer les « candidats-bâtisseurs » et les architectes. Même si le projet est encore flou dans votre tête, voilà une occasion de trouver de très bonnes idées et de rencontrer des spécialistes !

7.  Le taux, c’est capital !

Les taux sont bas pour l’instant, la presse s’en est fait l’écho. Ensuite, il faut affiner et savoir si vous souhaitez un taux fixe ou variable. Si vous ne vous y retrouvez pas, votre agent bancaire pourra vous renseigner.

Pour vous faire une première bonne idée, faites une simulation sans frais.

8.  Financez votre bien par différents moyens.

Il y a peut-être d’autres sources de financement qui pourraient alléger le montant à financer par un crédit. Une épargne (un bas de laine quasi indispensable !), un héritage, une assurance de groupe... Ou la vente de votre bien actuel. Y avez-vous pensé ? Prenez conseil auprès de votre agent bancaire.

9.  L’acte et le prêt sont signés, les clés sont à vous, place au déménagement !

Une dernière étape avant de profiter de votre nouveau domicile : le déménagement. Ces quelques conseils vous permettront d’éviter stress et frais excessifs.

Conseils et questions sur nos produits

Contactez votre Agent bancaire AXA

AXA utilise des cookies pour faciliter la visite du site Internet. Plus d'infos

Autoriser les cookies