Nouvelles mesures en matière d’épargne-pension

Préparer votre avenir Pension – 20 novembre 2015

Le gouvernement a récemment adapté les mesures fiscales concernant l’épargne-pension. Celle-ci reste malgré tout très intéressante.Nous vous dressons une fois encore la liste de tous ses avantages.

 

Après vos 60 ans, l’avantage fiscal lié à l’épargne-pension est encore plus intéressant.

Souscrire une épargne-pension vous permet de maintenir votre niveau de vie après la pension. C’est déjà intéressant en soi, mais la bonne nouvelle qui s’ajoute à cela c’est que les pouvoirs publics vous y encouragent en vous permettant de bénéficier d’un avantage fiscal total de pas moins de 30 %. En d’autres mots : pour 100 euros que vous versez dans un fonds d’épargne–pension, vous en récupérez environ 30 par le biais d’une réduction sur vos impôts. Mais attention : la réduction d’impôt de 30 % ne porte que sur un montant maximum de 940 euros en 2015 et non pas 950, comme c’était initialement prévu. Le gouvernement a en effet décidé de geler ce montant jusqu’à l’année de revenus 2017 et de ne plus l’indexer, afin de laisser une marge au niveau du budget.

Si vous avez malgré tout versé 950 euros en 2014, on procèdera alors à un « report », c’est-à-dire que seuls 940 euros sont pris en compte pour la réduction d’impôt et les 10 euros que vous avez versés en trop seront considérés comme un versement pour 2015. Cela signifie donc également qu’en 2015 vous ne pouvez plus verser que 930 euros (vu que vous avez déjà versé 10 euros et que le montant maximum déductible est de 940 euros). Un conseil : si vous effectuez ce versement au moyen d’un ordre permanent, vous conservez la garantie de bénéficier du maximum fiscal.

Réduction à 8 % de la taxe unique sur l’épargne-pension

Des changements surviennent également au niveau de la taxe que vous payez à l’âge de 60 ans (ou au bout de 10 ans si vous avez commencé votre épargne-pension après 55 ans). Celle-ci diminue certes de 10 à 8 %, mais elle sera désormais prélevée anticipativement pour les contrats existants. En effet, entre 2015 et 2019, une taxe anticipée de 1 % sera prélevée chaque année sur le montant de votre épargne au 31/12/2014. Les montants déjà payés seront ensuite déduits des 8 % dont vous serez redevable l’année de vos 60 ans.

Les montants que vous versez après vos 60 ans et avant vos 65 ans entrent toujours en ligne de compte pour la réduction d’impôt, mais ils ne sont alors plus soumis à la taxe anticipative. Il vous est donc encore possible de bénéficier d’un bel avantage fiscal supplémentaire pendant ces cinq dernières années.

Il n’est certainement pas conseillé de retirer votre argent avant votre 60e anniversaire. Bien entendu, vous pouvez toujours le faire en cas de nécessité absolue, mais vous serez alors très fortement imposé, la plupart du temps à 33 %. Cet impôt pourra même être supérieur à tous les avantages fiscaux dont vous avez bénéficié au cours des années précédentes.

Conseils et questions sur nos produits

Contactez votre Agent bancaire AXA

AXA utilise des cookies pour faciliter la visite du site Internet. Plus d'infos

Autoriser les cookies