Qu'est-ce qu'un bon d'état ?

Préparer votre avenir Investir Epargner – 26 avril 2017

Le bon d'état est un investissement à taux fixe dont la durée est connue dès le début. Lorsque vous achetez un bon d'état, vous prêtez de l'argent à l'État belge. Le risque qu'il tombe en faillite étant relativement limité, le bon d'état est considéré comme un investissement entièrement sûr.

Bons d'état
Les bons d'état belges constituent un investissement sûr, mais rapportent bien moins que les comptes à terme et les obligations de société.

Quand pouvez-vous acheter des bons d'état ?

L'État belge émet des bons d'état quatre fois par an : en mars, juin, septembre et décembre. Les nouveaux bons d'état peuvent ainsi être achetés durant une dizaine de jours auprès de différentes banques. On parle alors d'une souscription sur le marché primaire. Vous payez uniquement le prix d'émission, et pas d'autres frais.

Lors de l'émission, vous payez souvent pour votre bon d'état plus ou moins que ce que l'État rembourse à la date d'échéance. On dit alors que le prix d'émission diffère de la valeur nominale.

Vous pouvez également acheter des bons d'état à un autre moment que lors de l'émission : des bons d'état existants peuvent notamment s'échanger en Bourse. Pour cela, vous confiez une mission à votre banque. Remarque : il n'est pas garanti que vous récupérerez le prix que vous avez payé auparavant. Et vous devrez vous acquitter de frais et de la taxe de bourse.

Détail important : seuls les épargnants ordinaires peuvent acheter des bons d'état. Les entreprises et investisseurs institutionnels ne peuvent pas y souscrire.

Quels sont les différents types de bon d'état belge ?

Un bon d'état est émis pour une durée définie de trois à dix ans maximum, et est doté d'un taux d'intérêt fixe.

Ces dernières années, différentes variantes de ces formules classiques ont également été émises :

  • le bon d'état 5/7, d'une durée de cinq ans prolongeable de deux ans au même taux ;
  • le bon d'état 3/5/7, une formule d'une durée maximale de sept ans dont le taux est revu après trois et cinq ans. Vous pouvez, lors de ces deux échéances, également demander à être remboursé.

Un bon d'état, ça rapporte quoi ?

Le taux d'intérêt d'un bon d'état est calculé sur la valeur nominale. Les intérêts sont payés sur base annuelle : c'est ce qu'on appelle le coupon. Un précompte mobilier de 30 % est perçu sur ce dernier (15 % pour les bons d'état émis entre le 22 novembre 2011 et le 4 décembre 2011, lesdits « bons Leterme »). À la date d'échéance, vous récupérez la valeur nominale.

Le rendement de votre bon d'état est en partie défini par le prix d'émission :

  • Vous achetez un bon d'état d'une valeur de 1.000 € sur dix ans. Le prix d'émission est de 101 %. Vous payez donc 1.010 €. À la date de l'échéance, vous récupérez la valeur nominale : 1.000 €
  • Le coupon brut s'élève à 3 % ou 30 € par an. Une fois le précompte mobilier déduit, il vous reste 21 € nets.
  • Le bon vous rapporte donc 210 €. Mais vous devez encore déduire les 10 € supplémentaires du prix d'émission. Le rendement réel est donc de 200 € ou 2 %.

En résumé :

  • Les bons d'état belges constituent un investissement sûr, mais rapportent bien moins que les comptes à terme et les obligations de société.
  • Le prix d'émission peut différer de la valeur nominale (réelle).
  • Le taux annoncé d'un bon d'état est brut. Vous payez 30 % de précompte mobilier (15 % pour les bons Leterme).

Conseils et questions sur nos produits

Contactez votre Agent bancaire AXA

Plus d'articles à ce sujet

La guerre commerciale : beaucoup de bruit ou véritable obstacle ?

La vision de Donald Trump est simple :  ‘America First’. Tout est dit. Cette vision se propage désormais aussi au commerce mondial. L'Amérique est mécontente du déséquilibre commercial entre les États-Unis et la Chine, entre les États-Unis et l'Europe et  entre les États-Unis et le Canada. Dit autrement : La Chine, l'Europe et le Canada importent trop de produits bon marché en Amérique et, à l'inverse, l'Amérique juge ses exportations vers ces pays trop réduites. Les États-Unis reprochent également à la Chine de faire peu de cas de ses propriétés intellectuelles.

La BCE annonce la fin de la politique d’achat des obligations

La Banque centrale européenne a fait la semaine dernière deux annonces attendues de longue date. L’achat massif d’obligations d’État et d’autres types d’obligations prendra fin en janvier 2019. Le taux d’intérêt à court terme sera maintenu très bas jusque tard dans l’année 2019. L’intérêt sur les comptes épargne restera donc encore très bas pendant un certain temps. Comme l’inflation va certainement grimper lorsque la BCE n’achètera plus d’obligations, il s’agit d’une moins bonne nouvelle pour les épargnants.

Revenus annuels des fonds d’investissement : faut-il les déclarer?

Vous êtes peut-être en pleine déclaration d’impôt et vous vous demandez si vous devez mentionner les revenus annuels découlant des fonds dans lesquels vous avez investi. La réponse à cette question est : non. Enfin, pas dans la plupart des cas. En effet, il y a anguille sous roche : les revenus générés durant l’année calendrier écoulée par les fonds d’investissement régis par des droits étrangers doivent, dans certains cas, être déclarés. Pourquoi ? Lisez la suite pour le découvrir.

Épargne-pension : 960 ou 1.230 euros ?

Depuis le début de cette année, vous pouvez choisir d’épargner un maximum de 960 ou de 1.230 euros par an pour votre pension, et bénéficier d’une déduction fiscale différente. Que devez-vous faire si vous optez pour le montant maximal le plus élevé ? Et quelle est l’option la plus avantageuse : 960 ou 1.230 euros par an ?

Investir son argent dans des fonds communs de placement : à chacun la formule qui lui convient

Vous souhaitez investir votre argent ? Alors vous pouvez, en fonction de votre goût du risque, envisager d'acheter des obligations ou des actions. Mais vous pouvez aussi choisir de placer vos économies dans un fonds d’investissement. Mais au fait, qu'est-ce que c’est que ces fonds communs de placement au juste ? Et quels sont les différents types de fonds qui s’offrent à vous ? Voici quelques conseils pour vous aider à décider où investir votre argent.