Qu'est-ce qu'un indice ?

Préparer votre avenir Investir – 13 septembre 2016

Vous connaissez déjà plusieurs types d'indices : l'indice UV, l'indice de santé, l'indice des prix à la consommation, etc. Dans l'univers bancaire, le terme « indice » fait référence à l'indice boursier. Cet indice n'a donc rien à voir avec le soleil ni avec la santé !

indices
Un indice peut être comparé à un panier de titres, notamment des actions et obligations. De nombreux fonds évaluent leurs performances sur la base d'un indice.

De quoi se compose un indice ?

Un indice peut être comparé à un panier de titres. Par « titres », nous entendons notamment des actions et obligations.

Souvent, les pays ont un indice se composant uniquement d'actions nationales. Un indice donne ainsi une idée de l'évolution des cours de ces entreprises. Pour la Bourse de Bruxelles, l'indice est le BEL 20. Il s'agit d'une liste des 20 principales actions belges cotées dont la valeur ne cesse de fluctuer.

En Amérique, le Dow Jones, le Nasdaq et le S&P 500 constituent des indices connus. Le Dow Jones comprend les actions des 30 plus grandes entreprises des États-Unis ; le Nasdaq regroupe des valeurs technologiques négociées sur la bourse du même nom ; quant au S&P 500 (« S&P » en abrégé), il rassemble les 500 plus grandes entreprises américaines, évaluées en fonction de leur capitalisation boursière. Cet indice comprenant plus d'entreprises que le Dow Jones, il donne donc une idée plus générale des développements sur le marché des actions américain.

Les indices à des niveaux records ?

On dirait que les indices augmentent sans cesse, même s'ils connaissent de temps à autre une légère baisse. De nouveaux records sont régulièrement atteints. Les arbres vont-ils pousser jusqu'au ciel ou le sommet sera-t-il atteint un jour ? Peut-être que oui, peut-être que non, mais pour l'évaluer, un indice n'est pas une solution idéale.

Les indices peuvent en effet changer de composition : par définition, les « mauvaises » actions disparaissent (soit elles n'existent plus, soit elles ne satisfont plus aux critères de sélection appliqués par l'indice).

Après tout, un indice n'est rien de plus qu'un chiffre. Mieux vaut examiner les actions sous-jacentes proprement dites et/ou la situation macroéconomique.

Un point de référence pour les fonds

De nombreux fonds choisissent d'évaluer leurs performances sur la base d'un indice (appelé « benchmark »). Il convient ici de faire la distinction entre les fonds de gestion active et les fonds indiciels cotés (« index trackers »).

Dans le cas des fonds de gestion active, le gestionnaire de fonds tente de surpasser les performances du benchmark. En revanche, les fonds indiciels cotés ou ETF (Exchange Traded Funds) sont des fonds qui suivent l'indice boursier sous-jacent le plus précisément possible.

Quel type de fonds privilégier ? Un fonds de gestion active ou un ETF ?

Vous avez trouvé cet article intéressant ? Alors, lisez aussi :


    Conseils et questions sur nos produits

    Contactez votre Agent bancaire AXA

    Plus d'articles à ce sujet

    La guerre commerciale : beaucoup de bruit ou véritable obstacle ?

    La vision de Donald Trump est simple :  ‘America First’. Tout est dit. Cette vision se propage désormais aussi au commerce mondial. L'Amérique est mécontente du déséquilibre commercial entre les États-Unis et la Chine, entre les États-Unis et l'Europe et  entre les États-Unis et le Canada. Dit autrement : La Chine, l'Europe et le Canada importent trop de produits bon marché en Amérique et, à l'inverse, l'Amérique juge ses exportations vers ces pays trop réduites. Les États-Unis reprochent également à la Chine de faire peu de cas de ses propriétés intellectuelles.

    La BCE annonce la fin de la politique d’achat des obligations

    La Banque centrale européenne a fait la semaine dernière deux annonces attendues de longue date. L’achat massif d’obligations d’État et d’autres types d’obligations prendra fin en janvier 2019. Le taux d’intérêt à court terme sera maintenu très bas jusque tard dans l’année 2019. L’intérêt sur les comptes épargne restera donc encore très bas pendant un certain temps. Comme l’inflation va certainement grimper lorsque la BCE n’achètera plus d’obligations, il s’agit d’une moins bonne nouvelle pour les épargnants.

    Revenus annuels des fonds d’investissement : faut-il les déclarer?

    Vous êtes peut-être en pleine déclaration d’impôt et vous vous demandez si vous devez mentionner les revenus annuels découlant des fonds dans lesquels vous avez investi. La réponse à cette question est : non. Enfin, pas dans la plupart des cas. En effet, il y a anguille sous roche : les revenus générés durant l’année calendrier écoulée par les fonds d’investissement régis par des droits étrangers doivent, dans certains cas, être déclarés. Pourquoi ? Lisez la suite pour le découvrir.

    Épargne-pension : 960 ou 1.230 euros ?

    Depuis le début de cette année, vous pouvez choisir d’épargner un maximum de 960 ou de 1.230 euros par an pour votre pension, et bénéficier d’une déduction fiscale différente. Que devez-vous faire si vous optez pour le montant maximal le plus élevé ? Et quelle est l’option la plus avantageuse : 960 ou 1.230 euros par an ?

    Investir son argent dans des fonds communs de placement : à chacun la formule qui lui convient

    Vous souhaitez investir votre argent ? Alors vous pouvez, en fonction de votre goût du risque, envisager d'acheter des obligations ou des actions. Mais vous pouvez aussi choisir de placer vos économies dans un fonds d’investissement. Mais au fait, qu'est-ce que c’est que ces fonds communs de placement au juste ? Et quels sont les différents types de fonds qui s’offrent à vous ? Voici quelques conseils pour vous aider à décider où investir votre argent.