Qu’est-ce qu’un profil d’investisseur ?

Préparer votre avenir Investir Budget – 30 décembre 2019

Avant de pouvoir vous donner des conseils en investissement ou vous proposer des produits d’investissement, votre banque doit obtenir des renseignements sur votre situation financière, vos connaissances des produits d’investissement, votre expérience et vos objectifs d’investissement. La banque traduit ensuite vos réponses en un profil d'investisseur. Mais qu’est-ce qu’un profil d’investisseur en fait ? Comment et pourquoi est-il établi ?

Qu’est-ce qu’un profil d’investisseur ?

profil d'investisseur 
L'établissement de votre profil d'investisseur donnera des informations très utiles sur les investissements appropriés pour vous.

Il détermine votre type d’investisseur en fonction de l’objectif d’investissement que vous souhaitez atteindre (par exemple obtenir du rendement, ou épargner pour votre pension). Il permet d’en savoir plus sur les rendements que vous espérez tirer de vos investissements ou les risques que vous êtes prêt(e) à prendre.


Dans ce contexte, il est question de vos objectifs d’investissement, de votre situation financière et de votre appétit et tolérance au risque.

Globalement, la directive MiFID distingue les profils d’investisseur suivants :

  • défensif / conservateur
  • neutre / équilibré
  • spéculatif / dynamique.

Chaque banque peut adapter ces dénominations et affiner les distinctions afin de pouvoir vous "ranger" dans le profil d’investisseur correspondant à votre ou vos objectif(s) d'investissement. Chez AXA Banque, nous distinguons les profils suivants :

  • très prudent
  • prudent
  • équilibré
  • entreprenant
  • ambitieux.

Comment est établi mon profil d’investisseur ?

Pour définir votre profil d’investisseur, vous répondez à un questionnaire avec l’aide d’un agent bancaire expert en investissements. Il apprend ainsi à mieux vous connaître et à se faire une idée précise de vos souhaits et attentes.

Quand votre profil d’investisseur est établi, votre banque est en mesure de vous donner des conseils appropriés pour vos investissements et de vous proposer les produits d’investissement correspondants. Les banques ne sont pas autorisées à vous suggérer des investissements non adaptés à votre profil d’investisseur et aux réponses que vous avez données.

En outre, une personne n’est pas l’autre, même si elles possèdent le même profil d’investisseur. Enfin, si vous n’avez aucune connaissance dans un type de produit particulier, votre agent bancaire ne pourra pas vous le conseiller.

Les banques peuvent utiliser leurs propres questionnaires et limiter les questions à celles qui sont pertinentes selon leur offre de produits. De même, une institution financière qui propose des produits complexes ne vous posera pas les mêmes questions qu’une banque qui propose uniquement des fonds de placement simples.

Une banque peut-elle vous aider à répondre au questionnaire ?

Oui, mais, l’institution financière ne peut y répondre à votre place ou diriger vers telle ou telle réponse. Il en va de votre intérêt et de celui de votre banque de remplir le questionnaire de façon honnêteet correcte.

L’organisme de contrôle, la FSMA (Autorité des Services et marchés financiers), effectue des inspections anonymes, ou « mystery shopping ». Elle veut ainsi vérifier l’exhaustivité, la coherence, la fiabilité des questionnaires et aussi s'assurer que le produit d'investissement proposé par votre agent bancaire correspond bien aux réponses que vous avez données lors du complètement du questionnaire.

Quand les inspecteurs constatent des infractions et s’aperçoivent que le profil d’investisseur n’est pas respecté ou n’est pas établi correctement dans le cadre des services d’investissement, ils peuvent infliger des sanctions conséquentes à la banque concernée.

Vous connaissez déjà votre profil ?

Les banques ont donc l’obligation formelle de vous poser des questions avant de vous donner des conseils en investissement. Et cette démarche vous donnera des informations particulièrement utiles à vous aussi. Quelle est votre position personnelle par rapport aux risques ? Quel rendement attendez-vous ? Visez-vous sur de gros gains ou préférez-vous ne pas perdre le sommeil au moindre frémissement de la Bourse ? Les réponses à ces questions varient énormément d’une personne à l’autre.

Il arrive également que certains clients poursuivent un objectif bien précis : il s’agit souvent de constituer un capital en prévision de leur pension ou une épargne pour leurs enfants.

C’est un bon exercice de réfléchir à ce que représente le fait d’investir.

  • Quand pensez-vous avoir besoin d’une grosse partie du montant investi ?
  • De quel montant disposez-vous au total (argent liquide, placements et immobilier), sans tenir compte de la valeur de votre résidence principale ?
  • Combien pouvez-vous généralement épargner chaque mois compte tenu de l’ensemble de vos dépenses et revenus récurrents ?

Répondez à ces questions pour vous-même. Cette démarche vous aidera à vous faire une première idée de la situation.

Souhaitez-vous de l'aide ou que nous vérifions votre profil d'investisseur ?

Source : Febelfin

Conseils et questions sur nos produits

Contactez votre Agent bancaire AXA

Plus d'articles à ce sujet

Quel est votre plus beau profil… pour investir ?

Une personne n’est pas l’autre. C’est ce qui fait le sel de la vie en société. Chacun vit et consomme comme il l’entend. Nous allons cette fois-ci comparer le monde des placements et celui, sans doute plus familier pour vous, de la remise en forme. Prenez-vous soin de votre look et de votre santé ? Comment achetez-vous vos produits de beauté ? Ces deux univers pourraient présenter des similitudes.

Plus d'infos

Une épargne de 5.000 euros, est-ce suffisant ?

Nombreux sont ceux qui ne disposent pas d'une épargne suffisante pour faire face aux dépenses imprévues. Quelle est l’épargne idéale pour disposer d'une réserve financière suffisante ? Il est communément admis qu'un montant égal à trois salaires mensuels suffit, mais certains prétendent qu’il est préférable d'avoir six fois ce montant de côté. Finalement, quelle réserve financière faut-il prévoir ? Réponse dans ce blog.

Plus d'infos

La Bourse ne part jamais en vacances !

Les vacances sont à vos pieds et vos pieds sont dans l’eau. Sur une plage d’Europe ou près d’un lac dans les Ardennes, vous prenez du temps pour vous, enfin. Pour tout oublier de ce premier semestre 2020. Tout ? Quelle réflexion vient à l’esprit quand on évoque votre portefeuille d’investissement ? Comment allez-vous gérer ces trois semaines de congé et quels sont les points d’attention pour vos placements ?

Plus d'infos

Successions (3) : le « vrai ou faux » des donations

Un nouvel article dans l’univers des successions. Nous zoomons cette fois-ci sur le cas particulier des donations. Donner, c’est aussi et surtout donner correctement. Sans embarras pour le donateur et le donataire. Sans vouloir être exhaustif dans cette matière en perpétuelle évolution ni nous substituer à votre notaire, voici un article « vrai ou faux » pour vous initier aux donations.

Plus d'infos

Épargner ou investir? D’abord épargner, puis investir!

Vous voulez commencer à investir ? Veillez d’abord à disposer d’une réserve d’argent sûre en cas d’urgence. Vous avez peut-être aussi des projets spécifiques pour lesquels vous aimeriez également mettre un peu d’argent de côté. Comment allez-vous vous y prendre pour tout mener à bien ? Et quelles formules d’épargne et de placement sont indiquées pour vos projets à court, moyen et long terme ?

Plus d'infos

Contactez-nous