Quel intérêt vous rapporte votre compte d’épargne ?

Préparer votre avenir Budget Epargner – 25 août 2015

L’argent en dépôt sur un compte d’épargne vous rapporte des intérêts. Leur taux diffère d’un compte d’épargne à l’autre. Pour la plupart des comptes d’épargne, le taux est composé d’un taux de base et d’une prime de fidélité.  Comment ceux-ci sont-ils calculés exactement ?

Taux de base : une rémunération pour l’argent en dépôt sur votre compte

 
Si vous avez besoin de votre argent à court terme, optez pour un compte d’épargne à taux de base élevé. Pour qui peut se passer de son argent pendant plus d’un an, il est préférable d’opter pour un compte d’épargne à prime de fidélité élevée. Comparer les comptes d'épargne.

L’argent déposé sur votre compte d’épargne vous rapporte un taux de base. Celui-ci est calculé par jour, sur toute la période où votre argent est en dépôt sur votre compte d’épargne.

La date à partir de laquelle un versement commence à produire des intérêts (ou jusqu’à laquelle une somme retirée cesse de produire des intérêts) est la date de valeur.  Pour un versement, il s’agit en général du lendemain du versement. C’est donc à partir de ce moment que le montant versé commence à produire des intérêts.

Le calcul du taux de base a lieu une fois par an. Le montant résultant de ce calcul est versé sur votre compte d’épargne à la date de valeur du 1er janvier. A partir du 1er janvier, cet intérêt est donc à son tour productif d’intérêts.

Le tarif du taux de base peut être modifié à tout moment. Le nouveau taux d’intérêt s’applique à partir de la date de l’adaptation pour la somme totale présente sur votre compte d’épargne à ce moment-là.

La prime de fidélité : acquise après un an

En sus du taux de base, vous bénéficiez également d’une prime de fidélité pour les montants qui sont demeurés sur votre compte pendant 12 mois consécutifs. Si vous retirez toute votre épargne avant, vous n’avez droit qu’au taux de base. Le taux de la prime de fidélité est fixé au moment où vous effectuez le versement et reste valable pendant la durée complète de la période de fidélité de 12 mois qui suit.

Les primes de fidélité acquises sont versées tous les trois mois. Elles  rapportent alors à leur tour des intérêts de base et une nouvelle période de fidélité de 12 mois commence à courir. Concrètement, les primes de fidélité acquises durant les mois de janvier, février ou mars sont mises en paiement à la date de valeur du 1er avril et rapportent un intérêt de base à partir de cette date. Il en va de même des primes de fidélité acquises durant les deuxième, troisième et quatrième trimestres. Ces derniers commencent à produire un taux de base à partir du 1er juillet, du 1er octobre et du 1er janvier. Une nouvelle période de fidélité commence également.  

1 + 1 n’est pas toujours égal à 2

Le taux de base et la prime de fidélité sont donc calculés d’une manière différente et ne sont pas toujours versés au même moment. L’échelonnement des versements dans le temps, mais également les retraits, peuvent avoir une influence considérable sur le rendement. Ce qui complique le suivi de l’évolution de votre taux.  

C’est particulièrement vrai pour les ordres d’épargne qui vous permettent de mettre de côté automatiquement chaque mois un montant fixe ou variable. Imaginons  le scénario suivant: depuis septembre 2014, vous épargnez chaque mois  200 euros par ordre permanent.   

  • Ce montant vous rapporte à partir du lendemain du versement le taux de base en vigueur à ce moment.
  • Le taux de base des  4 premiers versements de 2014 (septembre à décembre inclus) est versé à la date de valeur du 1er janvier 2015.
  • Le 1er octobre 2015, vous touchez ensuite la prime de fidélité sur les premiers 200 euros.
  • Le 1er janvier 2016, vous touchez la prime de fidélité sur les versements d’octobre, novembre et décembre  2014, mais aussi le taux de base des versements mensuels de 2015.
  • Et ainsi de suite …

Le rendement réel de votre compte d’épargne à un moment déterminé n’est donc généralement pas égal à la somme du taux de base et de la prime de fidélité exprimés en pourcentage. Tenez par conséquent compte de la période pendant laquelle vous souhaitez laisser votre épargne sur votre compte. Si cette période est inférieure à un an, optez pour un compte d’épargne à taux de base élevé. Pour qui peut se passer de son argent pendant plus d’un an, il est préférable d’opter pour un compte d’épargne à prime de fidélité élevée. Puisqu’en fin de compte, le taux de la prime de fidélité pour un versement est fixé pour un an.

Pourquoi un taux d’intérêt de base et une prime de fidélité ?

Parmi les organisations de consommateurs, des voix s’élèvent en faveur d’une simplification du système des taux d’intérêt par l’octroi du seul taux de base. Ce qui faciliterait sérieusement la comparaison. Mais ce serait un peu simpliste dans la mesure où le rendement de la prime de fidélité est connu d’avance (puisque le taux est fixé pour 12 mois), alors que le taux de base quant à lui peut changer à tout moment. Ce n’est pas sans importance, surtout dans un contexte où les taux sont à la baisse.

Quoi qu’il en soit, les banques se contentent de se conformer à la loi, qui stipule que chaque compte d’épargne réglementé doit produire un taux de base et une prime de fidélité. Si vous voulez connaître le rendement exact d’un compte d’épargne, nous vous recommandons d’utiliser pour cela un  simulateur d’épargne. Mais n’oubliez pas les limites de ces simulations: elles sont basées sur les taux en vigueur à ce moment précis…

Voir les comptes d'épargne d'AXA Banque.

Conseils et questions sur nos produits

Contactez votre Agent bancaire AXA

AXA utilise des cookies pour faciliter la visite du site Internet. Plus d'infos

Autoriser les cookies