Rénover votre logement ? Choisissez un prêt adapté

Vous loger Emprunter Rénover – 13 novembre 2018

Nous les Belges, nous rêvons tous d'avoir notre petit nid. Une fois ce rêve devenu réalité, nous nous lançons dans les rénovations. La réalité s’avère en effet parfois un peu différente du rêve. Votre maison nécessite une meilleure isolation, la salle de bains est trop petite, la cuisine se fait vieille ou il est temps de remplacer les châssis... le moment est venu de rénover votre logement. Mais comment calculer le coût de l’opération et quel prêt vous permet de financer ces travaux de rénovation ?

Vous avez dit rénovation ? Avant toute chose, définissez votre budget !

Rénovation comparer prêts différents
Si vous souhaitez financer vos rénovations via un prêt, il y a tout d’abord le prêt rénovation, mais vous pouvez également réemprunter une partie de votre crédit hypothécaire, voire en souscrire un nouveau.

Combien vont vous coûter vos travaux de rénovation ou de transformation ? Cela dépend évidemment de la situation initiale et des changements que vous souhaitez effectuer. Il s'agit de travaux de démolition ou de peinture ? Dans ce cas, vous pouvez envisager de réaliser vous-même une partie des travaux. N'oubliez pas qu'un professionnel effectuera le travail plus rapidement, bien entendu.

Veillez donc à bien évaluer leurs coûts avant de vous lancer dans ces travaux de rénovation ou de transformation. Et ne perdez pas de vue non plus que, dans la plupart des projets de rénovation, le budget initialement prévu est vite dépassé. N'hésitez donc pas à prévoir une marge supplémentaire de 5 à 10%. Vous éviterez ainsi les mauvaises surprises. Notez également que si votre maison a plus de 10 ans, vous payez moins de TVA sur le coût des travaux de rénovation.

Si vous souhaitez financer vos rénovations (en tout ou en partie) via un prêt, différentes options s'offrent à vous : tout d’abord, le prêt rénovation, mais vous pouvez également réemprunter une partie de votre crédit hypothécaire, voire en souscrire un nouveau. Chaque option a ses avantages et ses inconvénients, à vous de choisir, avec l’aide de votre banque, la solution qui vous convient le mieux. Les informations ci-dessous vous aideront probablement à prendre une décision.

Pourquoi choisir un prêt rénovation ?

Le prêt rénovation est un prêt à tempérament, son taux d'intérêt est par conséquent moins intéressant que celui d’un crédit hypothécaire. Par contre, vous n’avez pas de frais supplémentaires à payer, car vous ne devez pas faire appel à un notaire. Les exigences en matière de garanties sont aussi moins strictes que dans le cadre d’un crédit-logement et vous disposez généralement plus vite des fonds empruntés.

Le prêt à tempérament est en général particulièrement intéressant lorsque les montants en jeu sont peu élevés et que vous souhaitez rembourser sur une courte période.

Il existe deux types de prêt à tempérament pour travaux de rénovation : un prêt pour les travaux classiques et un prêt vert qui vous permet de financer des travaux de rénovation (majoritairement) destinés à réduire votre consommation d'énergie. Avec le prêt vert, vous bénéficiez généralement d'un taux d'intérêt plus avantageux.

Pour avoir une idée de ce que pourrait représenter votre prêt rénovation, vous pouvez déjà calculer le montant à rembourser chaque mois : faites une simulation de votre prêt rénovation. Vous saurez ainsi exactement à quoi vous attendre.

Financer vos travaux de rénovation via un prêt hypothécaire : intéressant ou pas ?

Pour acheter ou faire construire votre maison, vous avez très certainement souscrit un crédit hypothécaire. Si vous le remboursez depuis quelques années déjà, vous pouvez envisager de réemprunter une partie du capital remboursé afin de financer vos travaux de rénovation. Il vous suffit d’en déterminer les nouvelles conditions (telles que la durée) avec votre agent bancaire. Inutile de repasser pour cela chez le notaire, le coût de l’opération se limite donc aux frais de dossier.

Financer vos projets de transformation ou de rénovation de cette manière présente quelques avantages évidents.  Vous bénéficiez du taux d'intérêt moins élevé des prêts hypothécaires et vous pouvez échelonner votre remboursement sur une plus longue période. Vos mensualités sont par conséquent moins élevées.

Vous pouvez éventuellement aussi demander un nouveau crédit-logement pour financer vos rénovations. Inconvénient : dans ce cas, vous devez, en plus des frais de dossier, à nouveau payer des frais de notaire pour une garantie complémentaire et vous risquez d'attendre un certain temps avant de pouvoir disposer des fonds.

Vous avez des questions ?

Contactez un Agent bancaire AXA.

Vous voulez savoir quel est le prêt le plus avantageux pour vous ? Alors, faites une simulation de votre prêt rénovation ou calculez la mensualité de votre crédit-logement.

guide immo

Vous trouverez un tas d’autres informations précieuses sur tout ce qui touche à la construction, la rénovation et la transformation dans le guide immo d’AXA Banque.

76 pages pleines d’inspiration, d’astuces et de conseils pour mener à bien votre projet immobilier.

Téléchargez maintenant votre exemplaire.

Attention, emprunter de l'argent coûte aussi de l'argent

Le prêt rénovation ou prêt vert peut être un prêt à tempérament, soumis à la loi sur le crédit à la consommation, ou un prêt hypothécaire à but immobilier.

Conseils et questions sur nos produits

Contactez votre Agent bancaire AXA

Plus d'articles à ce sujet

Acheter une maison à rénover et à retaper (ou démolir) : à quoi devez-vous faire attention ?

Pour sa maison, le Belge préfère généralement les constructions neuves ou du moins les maisons prêtes à être emménagées. Toutefois, pour des raisons budgétaires et en raison des exigences de plus en plus strictes en matière de performance énergétique des bâtiments, nous devrons à l’avenir de plus en plus souvent opter pour une maison existante à rénover. Pour certaines maisons, une rénovation énergétique aussi importante n'est pas profitable, et il n'y a alors qu'une seule solution : tout démolir et reconstruire. Quand opter pour l'une ou l'autre option ? Nous vous aidons à prendre la bonne décision.

Plus d'infos

Construire ou acheter une maison : ce qu’il faut prendre en compte

Vous envisagez de construire une maison dans un avenir proche ? Ou bien vous pensez plutôt acheter une maison et éventuellement la rénover ? Différentes considérations sont absolument à prendre en compte si vous voulez habiter le logement de vos rêves. Le budget disponible est un facteur déterminant, mais d'autres éléments jouent un rôle dans le choix entre l'achat ou la construction d'une maison.

Plus d'infos

Le Belge préparé à l’achat de son premier logement

Les acheteurs d’un premier logement restent-ils dans le budget prévu ? Combien d’argent ont-ils dû mettre sur table pour l’achat et quelles sont les différences en Flandre, en Wallonie et à Bruxelles ? Et quelle partie du revenu mensuel les acheteurs d’un premier logement consacrent-ils au remboursement du crédit hypothécaire ? Voilà des questions pertinentes qu’AXA Banque a demandé au bureau d’études de marché Ipsos, de poser à 1001 jeunes Belges de 22 à 35 ans concernant l’achat de leur première habitation. Voici leurs réponses.

Plus d'infos

La Flandre favorise la construction et rénovation éco-énergétiques

À partir de 2021, chaque nouvelle construction destinée au logement en Europe devra être « Quasi neutre en énergie » (ou Q-ZEN). En Flandre, le niveau de consommation d’énergie ou niveau E est donc progressivement ramené à E30, la norme obligatoire à partir de 2021. Le gouvernement flamand souhaite également encourager les propriétaires de logements existants à rénover de manière économe en énergie et propose un niveau E maximum de 60 d’ici 2050. Quel est le bilan en Flandre ? Par ailleurs, que recevez-vous du gouvernement flamand en échange d’un logement Q-ZEN ou de travaux de rénovation réduisant considérablement le niveau de consommation énergétique ?

Plus d'infos

Quels sont les frais de notaire pour un achat immobilier ?

Que vous passiez l’acte d’achat d’une maison ou que vous signiez des contrats avec un architecte, un entrepreneur ou un promoteur immobilier, il importe que votre signature soit le résultat d’une décision rationnelle. Le notaire fait partie de ces personnes qui, comme le banquier ou le fiscaliste,  peuvent vous conseiller utilement.  Ses conseils sont généralement gratuits, mais ses recherches et ses actes notariés, eux, ont un coût. En voici le détail.

Plus d'infos