Stress tests pour les banques : comment, quoi et pourquoi ?

Vivre au quotidien Actualités Budget – 02 septembre 2021

Comme tout le monde, vous pensez qu’il est normal que votre argent soit entre de bonnes mains à la banque et que vous ne le perdiez pas si, par exemple, la banque venait à faire faillite. C’est la raison pour laquelle la Banque centrale européenne (BCE) effectue un test de résistance tous les deux ans pour vérifier la capacité des banques à résister aux chocs financiers et économiques. Mais en quoi consiste exactement un stress test ? Voici une explication. 

Stress tests : scénarios catastrophes pour les banques

test de stress des banques 
Les tests de stress des banques  européennes permettent d’évaluer la « santé » des institutions financières et de déceler les éventuelles vulnérabilités d’une banque.

La crise bancaire mondiale de 2008 a brièvement menacé de perturber le bon fonctionnement des marchés financiers et la stabilité de l’ensemble du système financier. Afin d’éviter toute nouvelle crise de cette ampleur, l’Union européenne a mis en place des tests de résistance, qui permettent d’évaluer la « santé » des institutions financières et de déceler les éventuelles vulnérabilités d’une banque.

Ces tests de résistance sont en fait des exercices de scénarios catastrophes pour les banques. En effet, ils s’appuient sur un scénario catastrophe dans lequel, par exemple, les prix de l’immobilier chutent fortement, le chômage augmente, l’économie et les bourses s’effondrent ou les pays sont incapables de rembourser leurs dettes. Les banques doivent disposer d’un capital de réserve suffisant pour maîtriser de telles situations, afin que les gouvernements nationaux n’aient pas à les renflouer avec des millions, voire des milliards, de l’argent des contribuables.

Les résultats du test de résistance seront rendus publics afin de renforcer la confiance dans ces institutions et d'initier des réformes dans les banques les moins performantes.

Un autre test de stress chaque année

Un exercice de simulation de crise bancaire sera organisé chaque année, mais un exercice différent tous les deux ans :

  • Donc, une année, un test de résistance thématique, lié à un sujet spécifique. Dans le passé, par exemple, il s’agissait du risque de taux d’intérêt ou du risque de liquidité ; en 2022, il s’agira du changement climatique.
  • L’autre année, un test de résistance général (qui a donc lieu tous les deux ans). Celle-ci était normalement prévue pour 2020, mais en raison de la pandémie de coronavirus, elle a été mise en œuvre un an plus tard.

Pour ce test de résistance général, les banques de toute l’Union européenne sont divisées en deux groupes : 

  • Le groupe ABE, qui comprend principalement les grandes banques de l’UE (les banques dites systémiques) qui sont surveillées par l’Autorité bancaire européenne et qui, en raison de leur taille, ne sont effectivement pas autorisées à faire faillite. Si elles venaient à faire faillite, cela représenterait un risque direct pour le système financier dans son ensemble. En Belgique, KBC et Belfius font partie de ce groupe. (ING et BNP Paribas Fortis sont incluses aux Pays-Bas et en France);
  • Le groupe BCE, qui comprend les banques placées sous la surveillance directe de la Banque centrale européenne. En termes de taille, ces banques sont plus petites que celles du groupe ABE. AXA Banque fait partie de cette catégorie.

L’exercice de stress test est presque identique pour les deux groupes de banques. Auparavant, seuls les résultats du groupe ABE étaient rendus publics. En 2021, c’est la première fois que les résultats du groupe de la BCE sont également publiés.

Test de résistance général : fonds propres mis en balance avec les prêts en cours

Dans un tel stress test, les ratios de capital de chaque banque sont déterminés. Il s’agit du rapport entre les fonds propres de la banque et la valeur des prêts à risque qu’elle a en cours.

Lorsqu’il ressort du test de résistance que le coussin de fonds propres d’une banque donnée n’est pas assez important, les régulateurs imposeront des exigences supplémentaires qui obligeront cette banque à renforcer ses coussins de fonds propres ou à vendre certaines de ses activités.

Le dernier test de résistance montre que, par rapport à il y a trois ans, les plus grandes banques européennes sont plus résistantes à une nouvelle crise économique grave. Seules quelques banques (notamment l’italienne Monte dei Paschi) obtiennent des résultats inférieurs à la moyenne.

Et qu’en est-il des banques belges ? Elles obtiennent de meilleurs résultats que la moyenne européenne. Par conséquent, elles sont plus résistantes aux chocs que la plupart des concurrentes. AXA Banque maintient également une position de capital très solide, même après une période de crise importante. Vous pouvez donc dormir sur vos deux oreilles...

Conseils et questions sur nos produits

Contactez votre Agent bancaire AXA

Plus d'articles à ce sujet

Ne ratez aucun message important de votre banque grâce aux notifications

Savez-vous que vous pouvez recevoir des notifications via votre app mobile banking AXA Banque ? Il s'agit de petits messages que nous pouvons vous envoyer et qui s'affichent via une notification sur l'écran de votre smartphone ou dans votre app mobile pour vous transmettre des informations importantes ou urgentes. Vous pouvez facilement activer cette option via l'application elle-même.

Plus d'infos

Nos clients nous décernent l’Award 2021 de la meilleure banque innovative

AXA Banque est un des lauréats des Bank Awards 2021 ! 57.000 clients ont participé à l’enquête annuelle qualitative de Guide-epargne.be. Celui-ci a évalué la satisfaction des consommateurs belges envers leur banque. AXA Banque remporte cette année le Bank Award 2021 de la meilleure banque innovative. Mais de quelle innovation parle-t-on ? Et en faveur de quels services pour vous, clients ? Vous qui pouvez compter à tout moment sur votre agent bancaire, très bien noté par ailleurs par les répondants puisque AXA Banque arrive en 2e place du classement dans la catégorie « Meilleur réseau d’agences ».

Plus d'infos

Prime de rentrée dans l’enseignement primaire et secondaire

Pour beaucoup, septembre est un mois coûteux : nouvelles fournitures, factures scolaires, excursions supplémentaires... Jusqu'il y a peu, nous pouvions compter sur la prime de rentrée pour les études en primaire et secondaire. Depuis 2019, nous parlons désormais de « supplément annuel d’allocation familiale ». Curieux de savoir ce qui a changé ?

Plus d'infos

Le coût de l'éducation des enfants : comment se préparer financièrement ?

Les petits enfants grandissent vite. Ils méritent le meilleur avenir possible, raison pour laquelle on ne peut épargner coûts et efforts. Élever un enfant demande donc un effort financier conséquent, qui durera certainement jusqu'à ce qu'il puisse voler de ses propres ailes. Plus tard, lorsqu'ils se débrouillera seul, un peu de soutien s’avèrera aussi nécessaire. Que devez-vous prendre en compte et comment s’y préparer ?

Plus d'infos