Attendre 2021 pour renouer avec une croissance économique

Préparer votre avenir Actualités Corona – 04 juin 2020

Les différentes mesures adoptées pour endiguer la propagation du coronavirus portent leurs fruits. Du moins au niveau de la santé publique. Sur le plan économique, l'impact est colossal et dépasse même les prévisions. Comment sera la reprise ? Et quelles sont les attentes pour l'économie mondiale ? Vous le saurez en lisant cet article.

Attendre 2021 pour renouer avec une croissance économique 
Les mesures sanitaires portent leurs fruits, mais l’impact du covid-19 sur l’économie est considérable.

Il ne sera question de véritable croissance qu'en 2021

Il y a quelques semaines, le coronavirus apparaissait encore çà et là, de manière imprévisible. Les mesures de confinement draconiennes, la discipline de la population belge (et du reste du monde) et les immenses efforts fournis par les professionnels de la santé nous ont permis d'éviter une catastrophe. Aujourd'hui, on assiste à une baisse notable du nombre de contaminations, des admissions à l'hôpital et des décès, regrettables. Les mesures portent leurs fruits. Du moins au niveau de la santé publique.

Les récents chiffres économiques, exécrables, prouvent cependant que l'impact sur l'économie est considérable, et dépasse même les prévisions. Une économie mondialisée ne peut en effet être mise à l'arrêt sans provoquer de conséquences : taux de chômage en hausse, faillites, etc. D'aucuns pensent que le véritable impact du Covid-19 sur l'économie va arriver. Et que les chiffres pour 2020 peuvent s'assombrir davantage. Il ne sera question de véritable croissance qu'en 2021.

En tous cas, les initiatives pour une rapide reprise de l'économie sont légion. Gouvernements nationaux, Commission européenne (avec le plan de redressement « Next Generation EU »), banques centrales, etc. ont lancé d'innombrables mesures de soutien et de relance poussées et inédites. Un véritable tsunami de liquidités nous submerge.

Le redressement suscite encore de nombreuses questions

Dans l'intervalle, après quelques mois de paralysie économique et sociale totale, des étapes rapides ont été entreprises pour relancer la vie sociale, et donc, l'activité économique. Les personnes ont repris le chemin du travail. Le moteur économique redémarre, en crachotant toutefois dans certains secteurs. L'espoir de renouer avec l'activité économique antérieure à la crise du coronavirus est réel.

Mais avec quelle fluidité l'économie va-t-elle se redresser ? Un plongeon suivi par un vif redressement porte le nom de correction en V. Sera-ce le cas ? Ou s'agira-t-il plutôt d'une correction en U ? Ce « U » signifie un plongeon suivi par une période de faible croissance pour, quelques années plus tard, renouer avec une expansion économique saine.

Reste également à savoir à quoi cette économie et cette société ressembleront. Les consommateurs vont-ils augmenter leurs achats numériques ? Les restaurants vont-ils encore tourner à plein régime ? Et qu'en est-il du tourisme ? De nouveaux emplois seront-ils créés ? Les personnes se rendront-elles encore au bureau ou le télétravail deviendra-t-il la norme ? Il est trop tôt pour se prononcer définitivement à ce sujet.

Et qu'en est-il d'une deuxième vague ? Selon les virologues, il est probable qu'elle ait lieu. Mais nous sommes mieux préparés. Ce qui nous laisse espérer que la deuxième vague sera plus simple à contenir et que son impact sur l'économie sera (plus) limité.

Les questions sont donc encore nombreuses. Et l'espoir qu'un redressement s'amorce, réel.

Quelles prévisions par région ?

Dans ce contexte, AXA Investment Managers (AXA IM) a formulé plusieurs prévisions concernant la croissance macroéconomique.
Les États-Unis d'Amérique ont assoupli les restrictions relativement plus rapidement que d'autres pays. Maintenant que l'économie est à nouveau ouverte, l'activité économique va reprendre. AXA Investment Managers table sur une contraction de 3,8 % en 2020.

Pour 2021, il prévoit une croissance de 5,3 %. Ces prévisions sont bien entendu incertaines, vu que l'impact réel du confinement lié au coronavirus ne s'est pas encore fait ressentir.

Les indicateurs économiques de la zone euro font état d'un impact colossal du virus Covid-19, même si les disparités entre les pays sont soutenues et fortes en raison de leurs structures économiques différentes, de la portée des mesures de confinement et de la mise en œuvre de stratégies de sortie. Les prévisions pour 2020 ont été revues à -7 %.

Le redressement chinois se poursuit grâce à une reprise en V de la production industrielle. Des doutes entourent cependant le caractère durable de la reprise industrielle. Un assouplissement politique plus fort s'impose toutefois. AXA IM maintient ses prévisions de croissance de 2,3 % pour 2020, mais les risques baissiers sont réels.

Dans les pays émergents (emerging markets), l'activité économique va pâtir du net repli de la production industrielle et des ventes au détail au premier trimestre, tandis que des baisses encore plus marquées sont attendues au deuxième trimestre en raison des mesures de confinement strictes. Les banques centrales ont annoncé des mesures de soutien, qui ne suffisent malheureusement pas à compenser la contraction.

Article rédigé sur la base des informations disponibles au 2 juin 2020.

Attention : cet article ne constitue nullement un avis de placement au sens du droit financier

Conseils et questions sur nos produits

Contactez votre Agent bancaire AXA

Plus d'articles à ce sujet

Quelle attitude pour son épargne face à la crise sanitaire du Covid-19 ?

Dans une situation aussi inédite qu’imprévisible, les marchés financiers ont considérablement décroché depuis fin février et demeurent volatils à court terme. La crise sanitaire que nous traversons est inédite et son issue incertaine. Après une année 2019 exceptionnelle, les placements se retrouvent actuellement mis à mal. Voici les bonnes pratiques à adopter pour faire face à cette période tumultueuse.

Plus d'infos

Crise du corona : aperçu et perspectives

On peut diviser en deux grands épisodes ces quatre dernières semaines sur les marchés financiers. Une première phase incroyablement turbulente, avec des baisses rapides et vertigineuses. Et une deuxième phase, où les interventions des banques centrales et des autorités ont ramené une tranquillité relative. La question toutes les lèvres : « Que nous réserve l’avenir ? » Il est peut-être trop tôt pour se prononcer. Mais il y a déjà quelques pistes. Explorons-les dans ce blog.

Plus d'infos

Investir : crise, confiance et opportunités

La pandémie du Covid-19 (coronavirus) est une crise inédite, avec son lot de drames humains, de conséquences sociales et économiques en cascade et d’impact négatif sur l’économie mondiale. Ceux qui l’auront vécue ne l’oublieront pas. Les investisseurs parmi vous non plus. Rappelons les règles de base en matière d’investissement. Utiles surtout lors d’une période troublée qui fait souvent primer, à tort, l’émotion sur la raison.

Plus d'infos

Le point sur le coronavirus et son impact sur les marchés

Les événements dans le cadre de l’épidémie de coronavirus se succèdent à toute allure. Pas facile de garder la tête froide. Nous allons donc faire le point de la situation afin que vous compreniez ce qui se passe sur les marchés financiers et que vous sachiez ce qu’il y a lieu de faire.

Plus d'infos