Démographie : investir dans les hommes et les femmes du monde de demain

Préparer votre avenir Investir Actualités – 26 octobre 2016

L'avez-vous déjà remarqué ? Depuis peu, il est impossible d'ouvrir un journal ou une revue sans y lire un article sur l'évolution de la population mondiale. Selon les prévisions, plus de 2,1 milliards de personnes auront plus de 60 ans en 2050. En 2015, elles n'étaient « que » 900 millions. Le défi des prochaines décennies sera donc aussi de savoir comment nous pouvons en tenir compte et comment nous y faisons face. Car cela crée en effet des opportunités en matière de placements.

investir dans la démographie
L'inversion de la pyramide des âges crée des opportunités de placement. Voulez-vous en savoir plus? Prenez contact avec votre agent bancaire ou surfez sur axabank.be.

Vieux, plus vieux, encore plus vieux

Le thème de l'évolution démographique occupe bien des esprits, essentiellement ceux des hommes politiques. Ils doivent en effet trouver des solutions vu que les personnes âgées forment un groupe toujours plus grand au sein de la société. L'espérance de vie ne cesse aussi d'augmenter :

  • en 2050, plus de 2,1 milliards de personnes auront plus de 60 ans ;
  • d'ici 2050, l'âge moyen de la population mondiale augmentera de 7 ans, passant de 29,5 à 36 ans ;
  • une grande partie de la population née après 2000 aura une espérance de vie de plus de 80 ans.

Ces chiffres donnent le vertige. Pour les décideurs politiques, il sera dès lors également difficile de définir une vision et de relever les défis de demain.

Consultez les graphiques de la Banque mondiale.

Le taux de natalité en baisse entraîne une prépondérance des seniors

Le nombre croissant de personnes plus âgées s'explique par le taux de natalité en baisse. De ce fait, la population moyenne non seulement vieillit mais il y a aussi moins de personnes actives sur le marché du travail.

Et c'est justement cette population active qui doit générer des revenus suffisants pour maintenir les pensions à un niveau abordable. Comme le nombre de personnes au travail ne cesse de diminuer et celui des retraités d'augmenter, les recettes et les dépenses ne sont plus en équilibre.

Le Japon vend plus de langes pour personnes âgées que pour bébés

Ce phénomène se produit dans des pays comme le Japon, la Corée, mais aussi plus près de chez nous, en Allemagne et en Italie. Le Japon a par exemple vendu plus de langes pour personnes âgées que pour bébés.

Dans les pays qui connaissent traditionnellement une immigration plus importante, comme les États-Unis, le Royaume-Uni et la France, ce phénomène est beaucoup plus rare.

Le recul de l'âge crée des opportunités de placement

D'un autre côté, l'inversion de la pyramide des âges crée toutefois aussi des opportunités de placement dans certains secteurs. Le pouvoir d'achat des plus de 60 ans est estimé à 15 trillions de dollars (un 15 suivi de 12 zéros !), un montant énorme.

Ces chiffres supposent plus que probablement une très forte hausse des dépenses des consommateurs dans plusieurs domaines spécifiques au cours des 10 prochaines années.

On estime par exemple que les dépenses dans le secteur de la santé augmenteront d'environ 14 %, des services d'utilité publique (gaz, eau et électricité) de 10 %, du divertissement de 10 %, des pensions et des assurances de 6 % (indépendamment des dépenses publiques), du logement et du transport tous deux de 8 %.

Les soins de santé, l'infrastructure, la construction de logements, les médias et la technologie apparaissent évidemment comme les secteurs qui peuvent profiter du changement des ratios de la population mondiale.

Vous voulez en savoir plus sur les possibilités de placement dans des produits qui répondent à cette tendance ? Prenez contact avec votre agent bancaire ou surfez sur axabank.be.

Conseils et questions sur nos produits

Contactez votre Agent bancaire AXA

Plus d'articles à ce sujet

Quelles sont les implications concrètes de la taxe sur les comptes-titres pour vous ?

Dans l’accord de l’été conclu en juin 2017, le gouvernement annonçait sa volonté d’instaurer une taxe sur les comptes-titres. La loi sur cette taxe sur les comptes-titres a été votée au début février à la Chambre. Elle sera prochainement publiée au Moniteur belge et entrera en vigueur le jour suivant sa publication. Mais quelles sont les implications de la taxe sur les comptes-titres pour vous en tant qu’investisseur ?

Accord d’été : où en sommes-nous exactement ?

Le Parlement a récemment donné son feu vert à l’instauration d’une taxe sur les comptes-titres. Cet impôt figurait parmi les nombreuses mesures de l’accord de l’été 2017, un accord portant sur le budget 2017-2018 instaurant un train de réformes en matière fiscale. Mais où en sommes-nous actuellement dans la mise en place des autres mesures de cet accord ? Bref état des lieux.

Qu’est-ce que MiFID II?

La directive relative aux investisseurs MiFID II est en vigueur depuis le 3 janvier. Elle fixe les règles du jeu que doivent suivre les institutions financières lorsqu’elles proposent des produits d'investissement ou qu’elles donnent des conseils à ce sujet. En quoi consiste MiFID II et que signifie cette abréviation ?

Après une excellente année 2017 pour les investissements, que peut-on attendre de 2018 ? Partie 1

Quelles sont nos attentes pour 2018 au niveau macro-économique et quel pourrait être leur impact sur les marchés financiers ? Nous allons vous l'expliquer dans trois blogs consécutifs –  détour obligatoire pour toute personne intéressée par les investissements. Nous commençons par l'environnement économique général ; nous nous focaliserons ensuite dans le deuxième article sur les États-Unis et l’Europe. Dans le troisième et dernier blog, nous nous attarderons sur les marchés financiers et ferons un résumé de la situation.

Après une excellente année 2017 pour les investissements, que peut-on attendre de 2018 ? Partie 3

Quelles sont nos attentes pour 2018 au niveau macro-économique et quel pourrait être leur impact sur les marchés financiers ? Nous allons vous l'expliquer dans trois blogs consécutifs – passage obligatoire pour toute personne intéressée par les investissements. Nous avons commencé par l'environnement économique général, la semaine passée nous nous sommes attardés sur les États-Unis et l’Europe. Dans ce troisième et dernier blog, nous nous attardons sur les marchés financiers et résumons le tout.

AXA utilise des cookies pour faciliter la visite du site Internet. Plus d'infos

Autoriser les cookies