Certificat énergétique : niveau E en baisse progressive

Vous loger Emprunter Construire – 15 février 2017

L’Europe impose à ses Etats membres de prendre des mesures pour améliorer les performances énergétiques de leurs habitations. Ces exigences d’isolation sont appelées à devenir de plus en plus strictes pour les nouvelles constructions.

Ceux qui souhaitent construire un logement peu énergivore peuvent obtenir de belles réductions. Construire durable, c’est donc un beau geste pour l’environnement, mais aussi pour votre portefeuille !

En Wallonie

Depuis 2014, les nouvelles constructions et les rénovations lourdes doivent respecter un niveau de performance énergétique des bâtiments (PEB) de E 80 au maximum. Le propriétaire peut obtenir une prime si le PEB est inférieur à E 65. Cette prime s’élève à 1.500 euros par maison unifamiliale, majorée de 110 euros par unité inférieure au niveau E 65. Le montant maximal de la prime est de 5.000 euros par maison unifamiliale, avec une majoration de 1.500 euros en cas de maison passive.

En Région de Bruxelles-Capitale

Bruxelles applique depuis 2015 le standard de la maison passive. Cela signifie que la consommation d’énergie primaire totale pour le chauffage, l’eau chaude sanitaire et les appareils électriques ne peut dépasser 45kWh/m2/an.

En Flandre

Le niveau PEB des nouveaux logements était fixé à E 50 en 2016 pour parvenir à E 30 en 2020.

Et ceux qui souhaitent y construire un logement peu énergivore peuvent obtenir de belles réductions. Si vous construisez une maison avec un niveau E de maximum 20, vous recevez en effet une réduction de 100% sur votre précompte immobilier pendant 5 ans. Pour les gestionnaires de réseau, les primes niveau E sont aussi valables pour les nouvelles constructions qui obtiennent de meilleurs résultats que la norme imposée. Construire durable, c’est donc un beau geste pour l’environnement, mais aussi pour votre portefeuille !

Vous trouverez un tas d’autres informations précieuses sur tout ce qui touche à la construction, la rénovation et la transformation dans le guide immo d’AXA Banque.

guide immo

76 pages pleines d’inspiration, d’astuces et de conseils pour mener à bien votre projet immobilier. Votre exemplaire gratuit du guide immo vous attend chez votre Agent bancaire AXA.

Réservez maintenant votre exemplaire

  

 

Conseils et questions sur nos produits

Contactez votre Agent bancaire AXA

Plus d'articles à ce sujet

Flandre : droits d’enregistrement bientôt à 7% pour l’habitation propre

En Région flamande, l’acheteur d’une maison paiera bientôt 7% de droits d’enregistrement. C’est une décision du gouvernement flamand. Une réduction supplémentaire de 5.600 euros est d’application pour les habitations modestes. Le nouveau système devrait entrer en vigueur d’ici l’été.

Combien ça coûte, un architecte ?

Il n’existe pas de tarif standard, chaque architecte détermine lui-même le taux de ses honoraires. Ceux-ci peuvent être calculés selon un pourcentage de la valeur des travaux réalisés, consister en un montant forfaitaire ou se baser sur une rémunération horaire. Il peut également s’agir d’une combinaison de ces différentes possibilités. Et concrètement, on paie combien ?

Quel est le rôle de l'architecte ?

Atout majeur de l'architecte : sa qualité d’écoute. Parce que vous avez votre façon de vivre et vos goûts personnels. Vos besoins, vos préférences, votre mode de vie, l’évolution possible de votre famille, autant d’éléments grâce auxquels l’architecte vous aide à définir votre projet : disposition des lieux, utilisation judicieuse des surfaces, organisation des volumes intérieurs, aspect extérieur… Ajoutons à cela ses conseils et compétences techniques et voilà posée la première pierre de votre projet immobilier !

Quelle est la mission de l'architecte ?

La vocation de l’architecte est de participer à tout ce qui relève de l’aménagement de l’espace et, plus particulièrement, de l’acte de bâtir. Il élabore des plans bien sûr, mais pas seulement.

AXA utilise des cookies pour faciliter la visite du site Internet. Plus d'infos

Autoriser les cookies