Régler votre succession par testament ? Une idée judicieuse

Préparer votre avenir Investir Actualités Famille Budget – 29 octobre 2021

Un testament : l'idée peut sembler archaïque. Pourtant, un testament peut s'avérer utile. De nos jours par exemple, tout le monde ne fait pas partie d'une famille «classique». Vous êtes cohabitant légal, membre d'une famille recomposée, personne seule sans enfants, … Un testament vous permet de déterminer vous-même qui reçoit combien. Vous voulez vous montrer plus généreux envers un ami proche ou un membre éloigné de la famille et laisser moins à un membre de la famille proche ? Un notaire peut vous donner des conseils sur la marche à suivre, en tenant compte des aspects fiscaux. Nous vous expliquons ci-dessous pourquoi faire enregistrer votre testament chez un notaire est une démarche intelligente et à quoi vous devez être attentif si vous voulez rédiger votre testament sans intervention d'un notaire.

Régler succession par testament
Investir dans un testament notarié vous coûte en moyenne entre 350 et 450 euros.

Contestation de l'authenticité

Un héritage peut être source de disputes entre les héritiers sur des questions d'argent. Dans le cas d'un testament olographe, les proches pourraient, par exemple, mettre en doute son authenticité. Ou si un héritier défavorisé peut prouver que le défunt n'était pas sain d'esprit, le testament peut être annulé. Le notaire doit d'ailleurs vérifier si la personne est saine d'esprit ou n'agit pas sous la contrainte ou sous la pression au moment de la rédaction de son testament. En cas de doute, le notaire doit demander au médecin une attestation médicale qui confirme la santé mentale.

Ne conservez pas un testament chez vous

Un testament peut se perdre. Pour éviter cela, vous pouvez mettre votre testament en dépôt chez un notaire. Le notaire enregistre le testament dans un Registre central des testaments. Ainsi, chaque notaire peut, indépendamment de l’endroit où il est établi, vérifier lors d'un décès si le défunt a laissé un testament et dans quelle étude de notaire il est conservé.

Un testament doit être conforme à la loi et répondre à certaines exigences de forme

Un testament olographe rédigé par un profane est bien plus susceptible de contenir des erreurs engendrant la nullité du testament ou l’impossibilité de l’exécuter. Si vous avez par exemple des enfants et un conjoint, vous ne pouvez pas léguer tout simplement l'ensemble de vos avoirs à votre meilleur ami. Un notaire peut vous expliquer quelle est l'incidence fiscale et financière éventuelle pour les personnes à qui vous voulez faire un legs.

Quelles conditions doit remplir un testament olographe pour être valable ?

Pour être valable, un testament olographe doit remplir certaines conditions :

  • 1. il doit être intégralement rédigé à la main par le testateur lui-même : un testament dactylographié n'est pas valable ;
  • 2. la mention du nom et de la date est essentielle. Il faut pouvoir juger si le document représente effectivement les dernières volontés du testateur ;
  • 3. enfin, la signature est indispensable. C’est le moyen par excellence pour identifier le document.

Chaque détail a son importance

Un testament peut être nul s'il contient des erreurs ou des imprécisions. Il suffit pour cela d’une simple erreur dans le nom du bénéficiaire. N'oubliez pas non plus que le bénéficiaire lui-même peut déjà être décédé.

Que coûte la rédaction d'un testament ?

Un testament olographe est gratuit. Vous pouvez faire enregistrer ce testament et vous ne payerez dans ce cas que les frais d'enregistrement.
Un testament notarié coûte en moyenne entre 350 et 450 euros. Les dossiers complexes peuvent même être plus chers.
Besoin de conseils ? Contactez votre notaire.

Vous avez trouvé ceci utile ?

Les articles suivants pourront aussi vous intéresser :

Des conseils et des questions concernant nos produits ?

Conseils et questions sur nos produits

Contactez votre Agent bancaire AXA

Plus d'articles à ce sujet

Investir à long terme : que faut-il entendre par long ?

Quiconque envisage d'investir reçoit une profusion de conseils. Notamment : « N'investissez que l'argent dont vous pouvez vous passer ». Ou encore : « Il faut investir sur le long terme ». Mais quelle doit donc être la longueur de ce « long terme » ? Et comment éviter que votre argent ne s'immobilise pendant plusieurs années après un repli des marchés financiers ? Deux conseils pour vous prémunir contre les aléas de la bourse.

Plus d'infos

Conflit en Ukraine : pression sur l’économie en avril 2022

La guerre s’éternise à 2000 kilomètres de nos frontières, avec son lot de victimes. Nos économies pâtissent aussi de ce conflit, en particulier la confiance des ménages européens. Les banques centrales mettent des politiques en place pour tenter de maitriser l’inflation. Tour du monde économique dans un contexte tendu.

Plus d'infos

Guerre en Ukraine : impact sur l’économie en mars 2022

Le conflit fait rage en Ukraine. À côté du drame humain, les banques centrales et décideurs économiques du monde entier (notamment la Réserve fédérale américaine) s’organisent. En forte hausse : le prix de l’énergie et l’inflation. En baisse, la confiance et la demande des ménages. Avec des accents particuliers selon la zone géographique. Analyse.

Plus d'infos

Montant des pensions en Belgique : à quel écart de revenu vous devez vous attendre

La plupart des Belges se préoccupent certes de leur retraite, mais curieusement, peu savent estimer le montant de la pension légale qui les attend. Une chose est sûre cependant : celui-ci pourrait bien s’avérer décevant et ne pas suffire, ou à peine, pour continuer à profiter convenablement de la vie. Quel est le montant moyen d’une pension de retraite en Belgique ? Votre allocation de pension légale pourra-t-elle couvrir vos besoins ? Ou vous faudra-t-il épargner pour bénéficier d’un revenu complémentaire à votre retraite ? Les chiffres parlent d’eux-mêmes.

Plus d'infos

Contactez un Agent bancaire AXA