Investissements à rendement fixe : vous pouvez compter sur ce trio

Préparer votre avenir Investir Epargner – 27 avril 2017

Vous souhaitez investir avec un rendement fixe et une garantie du capital à l'échéance ? Dans ce cas, vous jetterez assez rapidement votre dévolu sur l’une ou l’autre forme d'obligations : comptes à terme, bons d'État et obligations d'entreprise. Qu'est-ce que ces investissements à rendement fixe ont encore à offrir ? Mise en perspective de leurs avantages et de leurs inconvénients respectifs.

Investissements à rendement fixe
Si vous souhaitez investir avec un rendement fixe et une garantie du capital, vous jetterez assez rapidement votre dévolu sur les comptes à terme, bons d'État et obligations d'entreprise.

Les comptes à terme sont synonymes de sécurité

Les comptes à terme sont des produits d'épargne simples et sûrs. Toutefois, leur rentabilité est soumise à rude épreuve en raison de la faiblesse des taux et du relèvement du précompte mobilier.

  • Simplicité et transparence : la durée et le rendement sont connus au préalable. À l'échéance, le capital investi, majoré des intérêts, est remboursé.
  • Gratuit : aucuns frais d'entrée ni de sortie lors de l'achat ou du remboursement à l'échéance, ainsi qu'aucune taxe boursière ni frais de gestion.
  • Garantie par les pouvoirs publics : les avoirs sur les comptes à terme sont garantis jusqu'à concurrence de 100.000 euros par personne et par banque par le Fonds de protection des dépôts et des instruments financiers.

Le bon d'État : la sécurité absolue

Les investisseurs cherchant la sécurité absolue l'obtiendront en prêtant leur épargne aux autorités belges. Le particulier peut le faire en souscrivant au bon d'État. Cette sécurité a toutefois un coût : les bons d'État sont certes plus sûrs que les comptes à terme, mais rapportent moins.

  • Garantie illimitée, même pour des montants supérieurs à 100.000 euros par personne.
  • Gratuit : à l'émission, vous n'acquittez que le prix d'émission, sans aucuns frais. Les bons d'État peuvent également être négociés en bourse. Ces transactions sont cependant assorties de frais.
  • Rendement connu au préalable, qui est garanti pour tout le terme.
  • Versement annuel d'un intérêt, après déduction d'un précompte mobilier de 30 %.

Obligations d'entreprise : rendement supérieur, mais risque accru

L'investisseur à la recherche d'un rendement supérieur examinera attentivement la possibilité d'investir en obligations d'entreprise. Il est préférable d'acheter des obligations d'entreprises solvables et solides si vous souhaitez limiter le risque de  défaut de paiement :

  • Les obligations d'entreprises sont (la plupart du temps) également émises avec un rendement connu au préalable et moyennant un terme fixe. Des rendements intéressants sont indiqués dans l'offre. Mais plus le rendement augmente, plus le risque s'accroît !
  • En tant qu'investisseur belge, vous vous acquittez en outre d’un précompte mobilier de 30 %  sur les intérêts.
  • Les obligations en devises étrangères  proposent souvent des rendements supérieurs. Méfiez-vous cependant des réductions de valeur susceptibles de saper votre rendement en euros. Ce risque est le plus élevé pour les obligations en devises exotiques, comme le rand sud-africain, la lire turque ou encore le peso mexicain.

En savoir plus à propos des obligations ? Lisez dans ce cas « Qu'est-ce qu’une obligation ? »

Conseils et questions sur nos produits

Contactez votre Agent bancaire AXA

AXA utilise des cookies pour faciliter la visite du site Internet. Plus d'infos

Autoriser les cookies