Pourquoi souscrire une assurance solde restant dû dans le cadre d’un crédit-logement?

Vous loger Famille Emprunter – 12 février 2019

Vous êtes sur le point d’acheter une maison ou un appartement ? Un crédit hypothécaire vous sera dans ce cas pratiquement indispensable. A la banque, on vous a probablement parlé d'une assurance solde restant dû. Cette assurance solde restant dû n'est pas obligatoire, mais elle est néanmoins vivement recommandée et les banques vont même jusqu’à vous offrir en contrepartie une réduction tarifaire sur votre crédit-logement. En quoi consiste exactement cette assurance solde restant dû et pourquoi avez-vous tout intérêt à la souscrire dans le cadre de votre crédit hypothécaire ?

Qu'est-ce qu'une assurance solde restant dû ?

Pourquoi souscrire une assurance solde restant dû dans le cadre d’un crédit-logement ? 
Pour une sécurité optimale, l’idéal est de souscrire vous et votre partenaire, chacun une assurance pour le montant total du capital emprunté, en d’autres termes une couverture de 100% + 100%, soit 2 fois le montant de l'emprunt.

Une assurance solde restant dû est une assurance décès qui permet à votre partenaire ou à vos héritiers de ne plus devoir assumer le remboursement (total ou partiel) du crédit-logement si vous venez à décéder avant le remboursement total du capital emprunté. Pendant la durée du contrat, le montant à verser diminue progressivement, au prorata du solde en capital qu’il reste à payer.

En d'autres termes, une assurance solde restant dû permet d'éviter que le remboursement du crédit ne devienne trop lourd pour le partenaire survivant. Il n’est pas obligatoire de souscrire une assurance solde restant dû dans le cadre d’un crédit hypothécaire, mais c’est généralement vivement recommandé.

Pour quel montant souscrire une assurance solde restant dû ?

Pour une sécurité optimale, l’idéal est de souscrire vous et votre partenaire, chacun une assurance pour le montant total du capital emprunté, en d’autres termes une couverture de 100% + 100%, soit 2 fois le montant de l'emprunt. Si l'un de vous deux vient à décéder, le partenaire survivant ne doit alors plus rien rembourser du tout. Petit conseil si vous êtes encore relativement jeune : surtout, comparez la prime de cette double couverture à celle d'une couverture inférieure. Vous pourriez être agréablement surpris par le prix de cette sécurité absolue.

Autre option : chaque partenaire s’assurer pour la moitié de l'emprunt. Vous vous assurez dans ce cas pour 50% du montant emprunté, tout comme votre partenaire. En cas de décès de l'un de vous deux, le partenaire survivant ne doit alors plus rembourser à la banque que la moitié du montant restant dû sur le crédit.  L'autre moitié est remboursée par l'assurance solde restant dû.

Mais il se peut qu’une assurance solde restant dû avec une couverture 50/50 soit parfois insuffisante. En cas de décès, le remboursement de la moitié du crédit hypothécaire peut effectivement s'avérer trop lourd à supporter pour le partenaire survivant : il doit en effet continuer à assumer seul tous les autres frais.

Vous pouvez également choisir un pourcentage de couverture différent pour chaque partenaire et vous couvrir avec ces assurances solde restant dû pour 100% du montant emprunté, voire davantage. Cela peut être utile si l'un gagne nettement plus que l'autre, par exemple parce que l'un travaille à temps plein et l'autre à temps partiel. De cette manière, le partenaire survivant est toujours en mesure de continuer à assumer le remboursement du crédit.

Combien coûte une assurance solde restant dû ?

La prime dépend de différents facteurs. Dans certains cas, elle est également fiscalement déductible.

Vous envisagez de construire ou d'acheter une habitation ? Faites une simulation de crédit hypothécaire ou demandez conseil à votre agent bancaire.

guide immo

Vous trouverez un tas d’autres informations précieuses sur tout ce qui touche à la construction, la rénovation et la transformation dans le guide immo d’AXA Banque.

76 pages pleines d’inspiration, d’astuces et de conseils pour mener à bien votre projet immobilier.

Téléchargez maintenant votre exemplaire.

Conseils et questions sur nos produits

Contactez votre Agent bancaire AXA

Plus d'articles à ce sujet

Une majorité de jeunes préfèrent un logement à faible consommation énergétique et clé sur porte

3 Belges sur 4 qui achètent leur premier logement attachent beaucoup d’importance aux logements à faible consommation énergétique. C’est ce qui ressort d’une étude réalisée par le cabinet d’études InSites Consulting* pour le compte d’AXA Banque auprès de propriétaires récents et futurs à propos de l’achat de leur premier logement. Ils semblent toutefois moins enclins à retrousser leurs manches eux-mêmes pour ce logement économe en énergie, car la majorité préfère une nouvelle construction ou une maison existante clé sur porte en bon état à une maison existante qui doit être entièrement rénovée. Pourquoi ? Découvrez-le dans cet article.

Plus d'infos

Marche à suivre pour une maison peu énergivore

Il n'y a pas si longtemps, une nouvelle salle de bain ou une nouvelle cuisine figurait en première place dans l’esprit des propriétaires voulant rénover. De nos jours, l'économie d'énergie est une priorité. Des rénovations éconénergétiques ont déjà été réalisées dans de nombreuses maisons et on estime qu'un propriétaire sur trois prévoit des rénovations énergétiques au cours des cinq prochaines années. Et c'est nécessaire car une grande partie des maisons existantes n'obtiennent pas encore de résultats suffisants en matière d'efficacité énergétique. Mais comment faire pour que votre maison devienne éconénergétique?

Plus d'infos

La Flandre favorise la construction et rénovation éco-énergétiques

À partir de 2021, chaque nouvelle construction destinée au logement en Europe devra être « Quasi neutre en énergie » (ou Q-ZEN). En Flandre, le niveau de consommation d’énergie ou niveau E est donc progressivement ramené à E30, la norme obligatoire à partir de 2021. Le gouvernement flamand souhaite également encourager les propriétaires de logements existants à rénover de manière économe en énergie et propose un niveau E maximum de 60 d’ici 2050. Quel est le bilan en Flandre ? Par ailleurs, que recevez-vous du gouvernement flamand en échange d’un logement Q-ZEN ou de travaux de rénovation réduisant considérablement le niveau de consommation énergétique ?

Plus d'infos

Assurance wallonne contre la perte de revenus : désormais, de meilleures conditions pour protéger votre logement

À votre demande, la Région wallonne souscrit gratuitement en votre nom une "assurance contre la perte de revenus" dans le cadre d'un prêt hypothécaire pour la construction, l'achat ou la rénovation de votre logement. Sous certaines conditions, cette assurance couvrira partiellement les remboursements de votre prêt en cas de chômage total involontaire, d'incapacité de travail ou mise en disponibilité. Les conditions de cette assurance contre la perte de revenus ont à présent été réformées et améliorées. Aperçu.

Plus d'infos

Bonus-logement intégré et autres bonus-logement en Région flamande : de quel avantage fiscal bénéficiez-vous?

Depuis le 1er janvier 2016, il n'existe plus en Flandre qu'une seule réduction d'impôts pour crédits hypothécaires souscrits en vue de financer une habitation propre : le bonus-logement intégré. Toutefois, d'autres régimes sont encore en vigueur pour des crédits-logement conclus antérieurement. Quels bonus-logement existent en Flandre et quel avantage fiscal procurent-ils ? Aperçu.

Plus d'infos